Accueil > News > TRACTEURS > Série 7 TTV : un Vario killer !

Série 7 TTV : un Vario killer !

Publié le :

Voir toutes les images

 Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !  Série 7 TTV : un Vario killer !
Berlin, 27 Août 2012 : Plus de 1000 clients VIP venus du monde entier ont assisté au lancement international des nouvelles gammes de tracteurs Série 6 et Série 7. Quelques 24 heures après, nous y étions aussi pour découvrir ces nouveautés Deutz-Fahr aux champs. GTP vous en propose tous les détails et un test drive vidéo.
Série 7 TTV : un Vario killer ! Présentées en avant première lors du dernier Agritechnica, les séries 6 et 7 s’apprêtent 9 mois plus tard à conquérir les campagnes. Sans leurs enjoliveurs; ouf ! Rappelez-vous de l'article du 8 décembre dernier: Deutz-Fahr. Des nouveaux moteurs et une nouvelle dénomination. Nous vous avions fait découvrir à ce moment les grandes lignes des changements annoncés par le groupe Same Deutz-Fahr tant en terme de stratégie que de produits. En deux mots, le groupe Italien en pleine crise identitaire et avait pour ambition de retravailler le positionnement de chacune de ses marques tant au niveau de son image que d'un aspect commercial. Une lourde tâche, mais un mal nécessaire pour un réseau de distribution en attente. En attendant l’EIMA pour Same (Ndlr : vous aurez toutefois noté la séparation des stands sur Innov’Agri !), c’est Deutz-Fahr qui a commencé les hostilités avec un gros travail autour du nom Agrotron et de la transmission TTV. Au passage, notez que Deutz-Fahr se veut aujourd’hui une marque véhiculant des origines allemandes, avec pour leitmotiv la puissance et le sérieux. Commençons donc par le fleuron de la gamme Agrotron TTV: la Série 7.
Composée de 2 modèles, les 7230 et 7250 de respectivement 245 et 263 ch. (Puissance max avec boost en ECE R-120) et en attendant le 7210 d’ici la fin de l’année, la série 7 s’équipe du bloc Deutz 6 cylindres TCD 6,1 L06 4V stage IIIB. Les autres évolutions majeures concernent le design et la nouvelle cabine. Sur ce point, Deutz-Fahr a loué les services ni plus ni moins du designer d’Audi, à savoir Giugiaro. Et c’est l’essentiel à retenir, car c’est une vraie révolution opérée de ce point vue. Sans avoir peur de le dire, pour Deutz-Fahr, Il y aura un avant et un après Giugiaro. Si! Si! Regardez la vidéo !

Un positionnement haut de gamme !

Évidement, il a toujours un mais ! La cabine Maxivision est réservée à la gamme TTV, le plus haut niveau de finition de la marque. L'objectif: se positionner clairement face à Fendt. Les autres devront se contenter de la cabine S-Classe2, qui bénéficie tout de même de quelques reliquats de la Maxivision comme la qualité des matériaux. Le design extérieur garde heureusement la griffe de Giugiaro, que le tracteur soit TTV ou non.

Une nouvelle transmission pour la Série 6 : Sense-Shift

Concernant, la Série 6, elle se compose à présent de six modèles de 150 et 190 ch dont deux de 4 cylindres jusqu'à 166 ch, ainsi que le nouveau 6190. Si les Agrotron Série 6 TTV sont prévus pour le SIMA 2013, il faudra se contenter pour 2012, de la version Sense-Shift. Nouvelle au catalogue, cette transmission reprend la base d’une powershift 6 X 4 afin d’offrir 24 vitesses AV/AR dont les changements de vitesses s’adaptent aux conditions de travail automatiquement. La Sense-Shift est complétée par une fonction Sense-Clutch, qui permet au chauffeur d’adapter l’agressivité lors des changements de direction en conditions de travail.

On aime :

+ le niveau de finition de la cabine MaxiVision + le design extérieur + l’intuitivité du terminal iMonitor2 et son affichage couleur (merci Topcon) + la facilité de prise en main de la transmission TTV + le positionnement prix (152 300 € pour un 7250 avec pont avant suspendu et cabine pneumatique)

On aime moins :

- l’absence des enjoliveurs présentés à l’Agritechnica (cf. photo). Non, on déconne ! - la brutalité de la transmission des « préséries » Série 6 Sense Shift. Un meilleur étalonnage de boite en concession arrangera les choses selon le constructeur. - l'esthétisme des masses « béliers », sur les Séries 6
Article rédigé par :