Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > Semis Direct : Le Gigante évolue

Semis Direct : Le Gigante évolue

Publié le :

Voir toutes les images

 Semis Direct : Le Gigante évolue  Semis Direct : Le Gigante évolue  Semis Direct : Le Gigante évolue  Semis Direct : Le Gigante évolue  Semis Direct : Le Gigante évolue  Semis Direct : Le Gigante évolue  Semis Direct : Le Gigante évolue
En lui offrant un coup de jeune, le Gigante, semoir de semis direct par Gaspardo gagne en capacité, en praticité et doit intervenir en terrains difficiles avec plus d'aisance. 
Semis Direct : Le Gigante évolue Le Gigante version 2017 reprend sa conception semi-portée avec trémie en position centrale sur le timon. Au travail, il repose sur ses organes d'enterrage à disques, ce qui permet d'assurer une force de pénétration élévée, passant de 230 à 250 kg par élément semeur. Le Gigante peut par conséquent d'intervenir en direct ou en TCS en présence de résidus de cultures ou de couverts végétaux et surtout, dans des sols difficiles.

L'élément de semis est composé d'un disque sillonneur (trois profils lisses ou crénelés sont proposés), associé à un limiteur circulaire de 330 à 400 mm de diamètre. Celui-ci est soit en fonte pour exercer une pression élevée, soit en tôle pour une pression limitée. C'est cet accessoire, accouplé à un décroittoir qui détermine les profondeurs de semis du semoir Gaspardo.
Cette première partie est dissociée de l'élément assurant la fermeture du sillon, ce qui permet d'avoir un contrôle précis de la profondeur de semis, notamment en terrains irréguliers et d'assurer un débit de chantier élever sans devoir ralentir la cadence.

Gaspardo Gigante SD

L'appareil dispose de deux doseurs électriques et d'un transport pneumatique de la semence (jusqu'à 350 kg/ha) et de l'engrais (jusqu'à 550 kg/ha). Notons que l'engrais et la semence sont mélangés et envoyés au coûtre semeur. Il n'y a donc qu'une descente par élément. La nouvelle trèmie de 2241 litres est compartimentée à 60% en semences et 40% en engrais et la tête de répartition est désormais positionnée derrière celle-ci pour un accès plus facile et un gain de capacité en trémie. 

Les doseurs sont animés par des moteurs hydrauliques gérés par l'unité de contrôlé Genius. Cette dernière assure le calibrage, le contrôle des fonctions du semoir, et du dosage semence/engrais, la variation de dose, le jalonnage et la gestion du GPS. Comptez environ 180 chevaux pour tracter un modèle de 5,95 mètres.
Article rédigé par :