Accueil > News > ENTREPRISES > Record battu en 2013

Record battu en 2013

Publié le :

Voir toutes les images

 Record battu en 2013
La diversification de l'offre paie pour Amazone. L'entreprise allemande a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires de 515 millions d'euros, battant de 12% son précédent exercice.
La firme réalise 80 % de son chiffre d’affaires à l’export, la France constituant l'un de ses premiers clients avec la Russie, la Pologne, l’Angleterre et la Scandinavie. Si les ventes mondiales ont progressé, c'est grâce au développement de nouveaux produits, notamment dans le domaine de la pulvérisation, une activité qui complète parfaitement son activité originelle, celle de produire des distributeurs d'engrais. Mais Amazone compte poursuivre cette progression et a investi 5% de son chiffre d'affaires dans la Recherche et le Développement. Elle mise aujourd'hui sur sa nouvelle famille de charrues Cayron (voir article du 26/08/13), et construit à cette occasion un nouveau bâtiment sur son site de Leeden. Elle a investi 25 millions d'euros dans un nouveau centre technologique à Hasbergen-Gaste en Allemagne, et agrandit son centre logistique de 3000 m². De plus, les capacités dans les domaines du service clients et du SAV ont augmenté. De même pour le nombre d'employés permanents, qui atteint aujourd'hui 1800. Sur le site de production à Samara en Russie, le groupe Amazone a également pris l’entièreté des parts de la société.

Prévisions pour 2014. Des chiffres stables malgré un ralentissement du marché

Compte-tenu du ralentissement de l’activité au niveau mondial, Christian et Justus Dreyer, les dirigeants de l'entreprise sont prudents quant à lancer un pronostic de chiffre d’affaires 2014. Ainsi, bien qu’au global, il pourrait y avoir une légère baisse du marché, dans le même temps, ils sont conscients que la croissance d’Amazone dépend non seulement de l’évolution générale du marché, mais aussi du développement des nouveaux produits, des process de fabrication et des nouveaux marchés. Par conséquent, ils s’attendent à être en mesure de maintenir le chiffre d’affaires en 2014 en gagnant de nouvelles parts de marché.
Article rédigé par :