Accueil > News > RÉCOLTE > Place à la Tiger de sixième génération

Place à la Tiger de sixième génération

Publié le :

Voir toutes les images

 Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération  Place à la Tiger de sixième génération
Ropa réserve une avant première de taille pour le salon russe AgroSalon, qui aura lieu du 04 au 07 octobre. Récompensée d'une médaille d'Or de l'innovation pour sa conception globale, la descendante de la Tiger 5 fera ensuite ses débuts sur le marché français lors de Betteravenir à Moyvillers (Oise) les 26 et 27 octobre 2016. 
Un nouveau GROS moteur

Seulement deux ans après le lancement de sa Tiger 5, le spécialiste allemand a décidé de faire évoluer son best-seller. La Tiger 6 fait un bond considérable en puissance, passant de 626 à désormais 768 chevaux grâce à son 6 cylindres en ligne Volvo de 16,12 litres (technologie injecteur-pompe PDE) conforme avec les dernières normes antipollution Tier IV Final mais sans utiliser de catalyseur SCR (donc pas d'adblue) ou de vanne EGR. Pas moins de 142 chevaux ont été rajoutés pour accroître le débit de chantier, notamment lorsque cette grosse intégrale sera équipée d'un bâti arracheur supérieur à six rangs ou lorsqu'elle déchargera les 43 m3 de sa trémie en côte. Encore plus impressionnant, le régime moteur minimal au travail passe de 1175 à 1100 tr/min et passe à un régime maximum, toujours contenu de 1650 tr/min en mode automotive. Cela est notamment permis grâce à son couple titanesque, qui atteint désormais 3260 Nm contre 2900 Nm. C'est 12% de plus que la Tiger 5. 

Nouvelle transmission CVR

La nouvelle transmission à variation continue a été développée en collaboration entre la maison Ropa, Omsi et Bosch-Rexroth. Baptisée CVR (Constant-Variable-Ropa), elle comprend 3 moteurs hydrauliques sur un boîtier débrayable sous charge qui se trouve entre le bloc moteur et le troisième essieu. La vitesse maximale de 40 km/h (bridée à 25 km/h en France) est atteinte au régime de seulement 1195 tr/mn tandis que le freinage est assuré par des freins multidisques à bain d’huile. Rappelons également que Ropa reste fidèle à sa transmission directe en ligne droite du boitier de commande jusqu’aux deux essieux arrière et à l’essieu avant. Une prépondérance de l’un des essieux est donc exclue.

Mise à niveau et report de charge

Cette machine reprend certaines spécificités de la Tiger 5 et de la Panther. Le système R-Soil Protect, par exemple, associe des pneumatiques de technologie Ultra Flex basse pression (Michelin CerexBib IF 1000/55 R32 CFO) gonflés à seulement 1,4 bar à un système de mise à niveau permettant grâce à six vérins de maintenir le châssis horizontal dans des pentes allant jusqu'à 10%. La stabilité en dévers et le confort de conduite s'en trouvent augmentés. Ce système permet par ailleurs un transfert de charge afin d'équilibrer la machine et réduire les pics de charge. Des comparatifs ont été faits entre le châssis de l’ancienne Euro-Tiger V8-4 avec les essieux solidaires du châssis et le châssis hydraulique à report de charge des Tiger 5 et 6. Les tests ont démontré un effet d’amortissement élévé sur le châssis hydraulique et en même temps une réduction des pics de charge de 8% sur le premier essieu, 37% sur le deuxième et 43% sur le troisième. 

Tapis de vidange extra-long

Le tapis de déchargement extra-long positionné au-dessus des deux ponts arrière a son point de pivot plus haut du fait de la taille de pneumatiques. Mais cela est un avantage pour charger de grosses bennes ou remorques débardeuses. L’angle de déchargement est en effet réduit. Ce tapis est repliable en trois parties et offre une largeur de 2 mètres, afin de réaliser par exemple des silos de 10 mètres et vidanger les 43 m3 de la trémie en moins de 50 secondes. Le remplissage automatique de trémie assure une traction optimale dans toutes les conditions d’arrachage en répartissant idéalement les charges. L’enregistrement du tonnage s’effectue par deux capteurs à ultrasons qui additionnent les nombres de trémies remplies et les stockent dans la banque de données afin d'avoir un suivi du chantier d'arrachage. 

La R-Cab plus confortable

Déjà montée sur les Tiger 5 et Panther, la cabine R-Cab est désormais amortie par silentblocs. De son siège chauffant (de série), l'opérateur commande sa machine via un écran tactile de 12,1 pouces avec prise WiFi. Il dispose de doubles commandes, soit par touches sur l’écran tactile, soit par boutons poussoirs et mini-joystick.  

Commercialisation en 2017

La nouvelle Ropa Tiger 6 sera proposée avec les différents bâtis arracheurs Ropa, caractérisés par leur écartement et leur type d'effeuilleuse (intégrale, avec éparpilleur, mixte ou à deux rotors caoutchouc). Elle pourra être livrée pour la saison 2017. Cette année, 20 machines seront toutefois testées à travers le monde par des utilisateurs sélectionnés en fonction des conditions de récolte. Ropa souffle cette année ses 30 ans de récolte de betteraves et devrait par ailleurs dévoiler la seconde génération de sa petite Panther deux essieux lors de sa porte-ouverte anniversaire à Sittelsdorf (Allemagne) le 30 novembre 2016. 

Article rédigé par :