Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > On ne change pas ce qui fonctionne!

On ne change pas ce qui fonctionne!

Publié le :

Voir toutes les images

 On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!  On ne change pas ce qui fonctionne!
 VÄDERSTAD OPUS, CARRIER L & XL, RAPID 300 & 400 SC  Des innovations, il y en aura. Mais ce sont surtout de subtiles évolutions de ses best-sellers Rapid et Carrier que Väderstad mettra en avant lors du SIMA 2015.
Nouveautés SIMA 2015Plus de 10.000 Carrier produits en 15 ans, 20.000 semoirs Rapid écoulés en 25 années de production; il était bien compliqué de repartir d'une feuille blanche au moment d'aborder l'évolution de produits, qui disons-le se sont imposés dans le langage courant du machinisme agricole. On ne change pas ce qui fonctionne depuis des années, mais on peut le faire évoluer !
S’appuyant alors sur le succès de son déchaumeur à disques Carrier, le suédois compte bien le décliner à toutes les sauces, avec des versions encore plus polyvalentes (voir article du 09/09/2014). De 450 mm, les disques passent à 510 et même 610 mm de diamètre sur les modèles L et XL. Quant au Rapid, la version à caisse large SC fait une cure de Jouvence avec un look rajeunit, plutôt réussit, une nouvelle distribution permettant la modulation de dose, des paliers de disques graissés à vie, une herse de recouvrement mécanique ou hydraulique et la possibilité pour l'agriculteur de choisir entre un système de contrôle Isobus ou E-Control avec tablette tactile. Une évolution qui après 25 années d'existence se veut branchée!

Après les disques et semoirs, place aux outils à dents. Pour de gros tracteurs suffisamment puissants, le nouvel Opus de 6 et 7 mètres a une architecture qui n'est pas sans rappeler celle du TopDown. Un appareil polyvalent capable de travailler jusqu'à 40 cm de profondeur grâce à ses 4 rangées de dents espacées de 27 cm, avec dégagement sous châssis de 80 cm et sécurité hydraulique avec 700 kg de pression à la pointe.

En préambule du SIMA 2015, nous sommes allés à Väderstad en Suède pour découvrir ces nouvelles machines en action.
Article rédigé par :