Accueil > News > RÉCOLTE > Nouvelles C9200 en approche !

Nouvelles C9200 en approche !

Publié le :

Voir toutes les images

 Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !  Nouvelles C9200 en approche !

Avec un style sans équivoque, tranchant, futuriste mais ô combien novateur, la nouvelle génération de moissonneuses batteuses C9200 passe pour être un véritable OVNI dans le monde de la récolte. C'était l'une des grandes surprises d’Innov Agri Grand Sud Ouest 2013.

Nouvelles C9200 en approche ! Motivé par le succès de ses dernières séries Agrotron 6 et 7, Deutz Fahr s’est donc à nouveau épaulé du designer Guigiaro pour dessiner ses deux nouvelles moissonneuses batteuses, aujourd’hui positionnées comme le haut de gamme de la marque. Un an après avoir annoncé la fin du projet RTS en partenariat avec l’argentin Vassalli (voir article du 30/07/2009), Deutz Fahr a fait le choix de se réorienter sur un marché qu’il maitrise bien depuis ses origines, celui des machines conventionnelles. La nouvelle série C9200 est composée de deux modèles, les C9205 TS et C9206 TS de 5 et 6 secoueurs, toutes les deux proposées avec le système de compensation des dévers « Balance » (20% en latéral et 6% en montée ou descente). Pour entrainer ces machines, les C9200 profitent d’un 6 cylindres maison, en l’occurrence le TCD L6 (Tier 4 Interim) de 7,8 litres de cylindrée avec système SCR (Adblue) qui développe respectivement 334 et 395 ch max., une puissance avec overboost disponible lors de vidange en marche.

Produite dans l’usine croate, les C9200 seront associées à des coupes dès 4,8 mètres avec entrainement par un cardan situé gauche jusqu'à 7,2 m et deux cardans sur le modèle de 9 mètres. Toutes ces coupes sont dotées du dispositif de suivi automatique du sol Autocontrol et du système de coupe Schumacher Easy Cut II. Notons également que le convoyeur se dote du rouleau à doigts Extra Feeding permettant une meilleure alimentation, un inverseur et un système permettant de caver le tablier, utile notamment lorsque les cultures sont couchées. Ensuite, la séparation se fait grâce à un ensemble baptisé Maxi Crop et déjà connu sur la série 60. Il se compose d’un batteur de 600 mm de diamètre avec 15 contre-battes, d’un tire-paille et du Turbo-Séparateur rotatif dont la hauteur s’ajuste en cabine sur cinq positions de 20 à 90 mm. Les C9200 disposent d’une turbine de ventilation à 44 palles de 440 mm de diamètre (vitesse variable électriquement) qui aspire l’air sous toute la largeur de la machine, et est aussitôt propulsée dans le caisson, mais aussi vers une cascade de pré-nettoyage, pour un grain plus propre en trémie. La récupération des ôtons (DGR) se fait grâce à deux mini-batteurs latéraux indépendants qui renvoient le tout sur la table de préparation. Il est possible de monter des plaques spécifiques (lisses ou striées) plus ou moins agressives en fonction de la récolte.

Empruntée à la série 60, la cabine est renforcée par un ensemble d’équipements. Phares de travail plus nombreux, rétroviseurs électriques à double parabole, siège conducteur revêtu d’une matière plus douce et moins salissante, siège passager intégrant un réfrigérateur de 21 litres… Coté entrainement, ces nouvelles machines sont proposées dès 2014 en version 2 et 4 roues motrices mais pourront bénéficier également de chenilles.

ModèlesC9205 TS / C9205  TSBC9206 TS / C9206 TSB
Nombre de secoueurs56
Largeur de coupe
Varifeed HD (m)
4,8 - 5,4 - 6,3 - 7,25,4 - 6,3 - 7,2 - 9
MoteurDeutz TCD L6 7,8 litres Tier 4i (avec AdBlue)
Puissance nominale - norme ECE R120 (ch)307363
Puissance max avec overboost - norme 97/68/EC  (ch)334395
Largeur batteur (m)1,271,52
Diamètre batteur (m)0,6
Surface secoueurs (m²)5,66,7
Capacité de trémie (l)9500
Réservoir carburant (l)
750
Réservoir AdBlue (l)85
OptionsPont arrière moteur, chenilles avant, GPS Agrosky,...
Article rédigé par :