Accueil > News > TRACTEURS > Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes

Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes

Publié le :

Voir toutes les images

 Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes  Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes  Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes  Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes  Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes  Nouveaux 6230R et 6250R. 300 chevaux pour moins de 10 tonnes
Annoncé il y a quelques jours, deux nouveaux modèles viennent chapeauter la gamme 6R de John Deere. Avec une puissance de 280 et 300 chevaux max. les 6230R et 6250R se positionnent ainsi comme une alternative plus légère et économe aux 7R et 8R de puissance équivalente.
Les Européens aiment les tracteurs polyvalents, légers, mais de plus en plus puissants. C'est pourquoi les nouveaux "gros" 6R sont développés à Mannheim. Le bureau d'études allemand ne s'est pas contenté de gonfler la puissance du 6 cylindres John Deere PSS de 6,8 litres d'un 6215R, jusqu'à ce jour le plus puissant de la famille. Non, quelques évolutions techniques sont à noter. D'abord, l'empattement gagne 10 cm pour atteindre 2,9 mètres. Il s'agit de transmettre au sol les 230 et 250 chevaux, portés à 280 et 300 chevaux avec la surpuissance active (à la prise de force ou au transport). Un équilibre garant d'une meilleure efficacité pour ces tracteurs de 9,3 tonnes. En comparaison, c'est entre 1,2 et 1,5 tonne de moins que les 7230R et 7250R du segment supérieur, et même 4,2 tonnes de différence avec les 8245R et 8270R américains ! Ainsi, les deux nouveaux 6R offre un rapport poids/puissance intéressant de 31 kg/ch idéal pour le transport ou les travaux superficiels et rapides aux champs. De plus, avec son poids maximal autorisé de 15 tonnes, le 6250R offre une charge utile de 5,7 t. lui permettant de transporter des charges plus lourdes.

Ces deux nouveaux tracteurs sont entraînés par un moteur PowerTech PSS de 6,8 litres Tier IV Final avec double turbocompresseur, filtre à particules, catalyseur d'oxydation diesel DOC, vanne EGR et technologie de réduction catalytique sélective (SCR). Le système de refroidissement ayant été optimisé et l'admission d'air se trouve à gauche de la cabine. Une seule transmission au catalogue pour ces deux nouveaux modèles; la variation continue AutoPowr développée avec ZF. À 40 km/h, le régime peut chuter automatiquement à 1300 tr/min, garantissant ainsi une consommation réduite lors des déplacements sur route. C'est tout l'intérêt de ces deux 6R face aux 7R et 8R. 

Côté hydraulique, les deux nouveaux John Deere 6230 et 6250R profitent d'un circuit Load Sensing de 160 l/min à 1.500 tr/min moteur. Jusqu'à six distributeurs auxiliaires avec leviers de décompression individuels ont été regroupés pour un accès facile. Une capacité de levage de 10,4 tonnes est disponible au niveau de l'attelage arrière et de 5 tonnes à l'avant. 

Un nouveau joystick ergonomique

Pour commander cette transmission, John Deere a imaginé un joystick qui se veut aussi ergonomique qu'intuitif. Par impulsion, le levier CommandPro emmène le tracteur à sa vitesse maximale. 11 boutons programmables sont disponibles pour gérer les fonctions telles que prise de force, relevage, distributeurs auxiliaires,  AutoTrac, etc. Le CommandPRO permet de contrôler le tracteur, de la vitesse maximale à l'arrêt complet, d'un simple mouvement de la main ou, pour les vitesses lentes entre 0 et 2 km/h, de commander la fonction de gamme rampante. L'installation d'un levier multifonction Isobus externe n'est plus nécessaire car le conducteur peut commander le tracteur et les fonctions Isobus en parallèle.

John Deere 6230R - 6250R

Les tracteurs 6230R et 6250R se sont inspirés des 7R pour accroître le confort de conduite. Ils sont équipés d'une suspension hydropneumatique intelligente (HCS Plus) qui garantit une meilleure isolation contre le bruit et les vibrations. L'essieu avant est équipé de la nouvelle suspension TLS Plus à triple bras et mise à niveau automatique, synonyme d'une traction optimisée et d'une puissance au sol accrue de 10 % selon le tractoriste. Elle ajuste automatiquement la sensibilité et la souplesse de la suspension, tout en assurant la synchronisation avec le contrôle du relevage afin de compenser tout soubresaut en conditions de traction particulièrement exigeantes. Activable depuis la console CommandCenter du tracteur, la direction à ratio variable (VRS) réduit les mouvements de bras et l'effort de braquage.

Plus de connectivité

Les nouveaux modèles incluent un nouveau pack de connectivité avec les applications MyJobsConnect et MyJobsManager, lesquelles permettent aux conducteurs de visualiser et d'exécuter des tâches en temps réel depuis leur appareil mobile. John Deere est aussi le premier constructeur d'équipements à intégrer un système de navigation et d'optimisation logistique spécifique aux exploitations agricoles. Ce système intelligent de navigation et de logistique cartographie l'ensemble des chemins d'accès de l'exploitation et fournit un aperçu du parc de machines tout en proposant au conducteur l'itinéraire le plus rapide et le plus sûr pour accéder à un champ. Il permet également de guider les opérateurs entre un point de déchargement et une machine de récolte se déplaçant de champ en champ (moissonneuse-batteuse ou ensileuse, par exemple).

Les principaux points d'entretien des nouveaux tracteurs de la série 6R sont faciles d'accès. La périodicité de remplacement du filtre à huile moteur, du filtre à carburant et de l'huile moteur s'élève à 750 heures pour les deux modèles, permettant ainsi de réduire les coûts de pièces et de main d'œuvre. 

Article rédigé par :

A voir aussi :