Accueil > News > PULVÉRISATION et ÉPANDAGE > Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures

Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures

Publié le :

Voir toutes les images

 Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures  Nouveau record! 4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures
4.217 tonnes de fumier épandues en 24 heures grâce à un épandeur géant, le plus gros du marché, attelé à un tracteur articulé de plus de 500 chevaux. Les moyens déployés pour battre ce nouveau challenge méritent à eux seuls de figurer dans le Guiness des records. 
Alain Bellion, président de la société Brochard est désormais habitué des productions "King-Size". Bien avant de produire des transbordeurs de 42 m3 sur chenilles ou roues, il avait imaginé un épandeur à fumier sur huit roues pour les pays de l'Est. L'atelier du constructeur vendéen a donc vu naître un second appareil d'une capacité de 50 tonnes pour établir un nouveau record, celui d'épandre le plus de fumier en 24 heures. C'est en Ukraine, le 31 juillet dernier, avec les représentants locaux de New Holland Ukraine et de Moldavie, ainsi qu'avec le concours de LLC Alfagro que l'engin a été attelé à un tracteur articulé New Holland T9.615 de 542 chevaux. Il n'en fallait pas moins! Bien que prévu pour 50 m3 de capacité, l'appareil a été chargé à 65 m3 par une chargeuse articulée W190 et deux télescopiques LM732.

Le Record a été réalisé dans le village de VelykyyZliyiv, dans la région de Chernigiv oblast en Ukraine, où la société «Industrial Milk Company» («IMC») a mis à disposition une parcelle de 300 hectares. «IMC» est l’un des nombreux clients fidèles de New Holland en Ukraine et possède une importante flotte de matériels New Holland : 21 moissonneuses-batteuses CR9080, dix tracteurs T8.390 et trois articulés T9.615. Alex Lissitsa, Président de «IMC» parlait du partenariat avec New Holland Ukraine et Moldavie : « avant d’établir des relations commerciales avec une entreprise-partenaire, nous étudions l’historique et l’expérience de cette entreprise. Ce qui a fait la différence a été les années de collaboration entre nos deux marques. Établir un Record du Monde participe à l’histoire et nous sommes vraiment fier d’y être associés avec New Holland!»

New Holland Record

Les préparatifs pour l’évènement ont duré une semaine. L’équipe était composée d’environ 30 personnes : 17 de New Holland et 9 d’Alfagro, membres des forces de vente, du Marketing, des équipes PLM et Service. Deux chauffeurs français se sont relayés au volant du T9, toutes les six heures. Bastien Roy : « J’ai commencé avec les épandeurs à fumier pour Brochard Constructeur dans le monde entier : Egypte, Ukraine, Estonie, Kazakhstan, Kowait, etc.. Et quel plaisir ce fut pour moi de travailler avec cet épandeur à fumier au volant du tout nouveau New Holland T9.615!»

La Juge Officielle, Eva Norroy (Angleterre), de l’organisation ‘Guinness World Records’, a officiellement enregistré le record à 4.217 tonnes de fumier épandues sur 221,80 hectares en 24 heures. Elle s’est déclarée impressionnée par tout le travail accompli : « J’ai trouvé cet évènement spectaculaire. Deux choses m’ont particulièrement impressionnée : tout d’abord  l’aspect haute technologie car je n’avais jamais vu travailler des matériels agricoles d’une telle technicité ; ensuite la cohésion de l’équipe. L’équipe Franco-Ukrainienne a travaillé sans répit et même s’ils ne parlaient pas tous la même langue, leur collaboration est apparue comme naturelle.»

Article rédigé par :