Accueil > News > VÉHICULES, QUADS et SSV > Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions

Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions

Publié le :

Voir toutes les images

 Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions  Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions  Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions  Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions  Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions  Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions  Nouveau Caddy 4. De subtiles évolutions
C'est à Wrzesnia, dans sa nouvelle usine polonaise que Volkswagen vient de dévoiler la quatrième version de son utilitaire Caddy, dans une version Combi et Fourgon.
Également décliné en version monospace, ce nouvel opus viendra remplacer le Caddy 3 introduit en 2004, et qui avait profité d'un restylage lors du Mondial de Paris en 2010. Même si la version monospace est en perte de vitesse, 1,5 million d'exemplaires ont été livrés dans le monde en 11 années de commercialisation. Bien que motivé par ce succès, le nouveau Caddy ne profite pas du châssis MQB des Golf, Passat ou futurs Tiguan, mais à nouveau de la plateforme PQ35, empruntée à l'ancienne Golf 5 et Audi.

Disciple du classicisme, Volkswagen se contente de peaufiner un style déjà bien établi. Le dessin de caisse évolue peu et les évolutions sont plus considérés comme des détails esthétiques. La grille de calandre est plus large avec des phares et boucliers légèrement redessinés, les feux saillants sur un panneau de porte arrière sculptée achèvent cette mise à jour extérieure. C'est à son bord que les évolutions sont les plus notables. La planche de bord bien dans l'esprit des productions de la marque reprend les codes des dernières Polo. Regrettons cependant l'emplacement du système audio et de navigation en bas de console, tandis que les commandes de climatisation ont été placées sous les ouïes d'aération, en position haute.

Sous le capot, le Caddy carbure à l'essence, au diesel ou au gaz naturel, une offre pour le moins inédite sur le segment. Trois essence seront au programme (1.2 TSI 84 ch, 1.0 TSI 102 ch et 1.4 TSI 125 ch). En diesel, le client aura le choix entre quatre niveaux de puissance, le 2.0 TDI de 75, 102 et 150 chevaux ainsi qu'une version 4 Motion à quatre roues motrices exclusivement avec le bloc 2.0 TDI 122 chevaux. La dernière motorisation proposée est un 1.4 TGI au gaz naturel, qui remplace le Caddy EcoFuel et ne consommerait selon Volkswagen que 4,1 kg de gaz aux 100 km.

Quatre finitions sont désormais disponibles : Conceptline (remplace la Startline en entrée de gamme), Trendline, Comfortline et Highline. La version camping-car Tramper a également été renommée pour reprendre l’appellation Beach inaugurée par son grand frère, le Transporter. Les classifications existant sur le segment de la fourgonnette citadine sont, quant à elles inchangées. Volkswagen fait toujours la distinction entre la version Fourgon pour le transport des marchandises et la version Combi pour le transport des personnes.
Article rédigé par :