Accueil > News > TRACTEURS > Moins de contraintes pour les chenilles en rétrofit

Moins de contraintes pour les chenilles en rétrofit

Publié le :

Voir toutes les images

 Moins de contraintes pour les chenilles en rétrofit  Moins de contraintes pour les chenilles en rétrofit  Moins de contraintes pour les chenilles en rétrofit
Équiper un tracteur classique de chenilles s'accompagne souvent de son lot de conséquences, ce que Zuidberg entend faire oublier avec le système High Speed Track.
Dans de très nombreux cas, la monte de chenilles en "rétrofit" sur des tracteurs ou matériels de récolte à l'origine chaussés de pneumatiques limite sensiblement la vitesse d'avancement, jusqu'à moins 40%. Cela est notamment lié à l'emploi de roues d'entraînement de diamètre inférieur à celles d'origine et d'un rapport de transmission et de points non prévus à l'origine par le tractoriste. De plus, à défaut d'équiper le pont moteur de chenilles, celui-ci ne peut plus être enclenché.

Bien trop souvent archaïques, les chenilles proposées comme accessoires ont sensiblement évolué ces dernières années en adoptant d'abord de plus grandes roues d'entrainement et une transmission intégrée. Grâce au High Speed Track de Zuidberg, la transmission planétaire est intégrée dans la chenille et permet par conséquent de respecter les rapports de pont du tracteur. Ainsi  les chenilles à l’arrière sont compatibles avec les roues du pont avant. L’utilisateur pourra permuter roues et chenilles sans se soucier de la mécanique du tracteur, puisque les rapports de pont sont préservés et ne sera pas limité par la vitesse de rotation.

La chenille High Speed Track Concept bénéficie également d’une nouvelle suspension. Elle est composée du système boggie 3D pour un suivi du terrain et de la suspension hydraulique avec une course de 80 mm, pour un meilleur confort mais également pour une longévité accrue de la machine.
Article rédigé par :