Accueil > News > TRACTEURS > Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent

Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent

Publié le :

Voir toutes les images

 Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent  Les tracteurs spécialisés T4 et TK4 évoluent
Les Fiat à chenilles étaient en 1934 destinés pour les labours dans la plaine du Pô ou des rizières italiennes. Sans déroger à leur conception mais en adoptant le caoutchouc, leurs descendants, près de 80 ans plus tard semblent susciter toujours un intérêt de l'autre coté des Alpes. Ils évoluent et accompagnent le lancement des nouveaux tracteurs spécialisés T4 V, N et F.

Nouvelle cabine Blue Cab 4 pour les T4

Commençons par le T4, le plus vendu des deux gammes que New Holland dévoilait lors de l'EIMA le mois dernier à Bologne (Italie). Outre son style légèrement évolué, il est encore plus étanche aux produits phytosanitaires. En effet, dans sa version avec cabine, son système Blue Cab 4 est homologué pour les filtres selon EN 15695-2:2009 et, pour la cabine, selon les normes de pressurisation EN 15695-1:2009, ce qui assure une protection supérieure de l'utilisateur. Ce système a, en outre, subi deux saisons d’essais terrain en conditions réelles avec différents pesticides pour valider la durabilité du filtre.  Le système Blue Cab 4 repose sur un système à double filtration breveté. Avec deux filtres (un de Catégorie 2 et un de Catégorie 4) dans le même système installé dans le toit, l’utilisateur peut faire fonctionner le système de filtration au niveau 2 puis passer au niveau 4 lorsque cela est nécessaire, par exemple lors de la pulvérisation. Cette solution garantit une longévité supérieure des filtres et des coûts d’entretien inférieurs. Sans compter que la nouvelle cabine bénéficie d’une réduction du niveau acoustique qui passe de 82 à 78 dB(A).

Côté performances, les T4 V (vignobles), N (Étroits) et F (Fruits) sont motorisés par le 4 cylindres FPT (Tier 4A) de 3,4 litres délivrant de 74 à 106 chevaux avec un couple max. de 444 Nm sur le T4.110. Plus puissant qu'auparavant, ce bloc dispose d'un système de recirculation refroidie des gaz d’échappement (CEGR) et un catalyseur d’oxydation diesel (COD). Notons également qu'un réservoir plus volumineux de 20 litres, soit 98 litres équipe le T4.110, le chef de file de la gamme. Le nouveau système de Gestion du régime moteur (ESM) maintient le régime moteur désiré même en présence de variations de charge du moteur. L’utilisateur peut par conséquent régler deux régimes différents et basculer de l’un à l’autre avec un simple commutateur. Cette fonctionnalité, simple se veut économe en carburant. 

Le relevage avant renforcé a une capacité de levage qui atteint 1970 kg, soit deux fois plus que le modèle précédent. Entièrement revue, la prise de force avant a désormais un embrayage entièrement hydraulique, qui est directement relié à l’arbre moteur et délivre 93 ch à la prise de force (7 % de plus que son prédécesseur).

Le nouveau système à deux pompes est doté d’une pompe hydraulique de 80 l/min de débit entièrement dédiée aux outils. Il comporte aussi trois distributeurs auxiliaires arrière à détection de charge à centre fermé (CCLS) avec un dérivateur et jusqu’à huit sorties et distributeurs électrohydrauliques centraux, dans un nouvel agencement compact qui améliore l’adaptation des outils centraux. Ces éléments permettent de gérer plus d’outils en même temps, ce qui améliore considérablement sa productivité. En outre, les tracteurs peuvent actionner facilement des outils gourmands en puissance. 

Modèle

Puissance maximale (ch)
1900-2300 tr/min

Couple maximum (Nm)
1200 tr/min

Modèles 
spécialisés

T4.80

75

309

V-N-F

T4.90

85

351

V-N-F

T4.100

99

407

V-N-F

T4.110

107

444

V-N-F

Un look plus moderne pour les chenillards TK4

Les TK4 profitent des évolutions esthétiques des T4 nouvelle génération à la seule différence, qu'ils n'ont pas de cabine mais une plateforme suspendue sur silent-blocks. Pas de volant pour ces chenillards, traditionnellement dotés d'une direction différentielle. A la place des deux manettes utilisées autrefois sur leurs ancêtres, une poignée Steering-O-Matic Plus permet en poussant celle-ci vers la gauche, d'accélérer la chenille droite pour tourner à gauche, et inversement. Notons que le train de chenille SmartTrax (même appelation que sur le T8 chenillé ainsi que les moissonneuses) adopte des chenilles caoutchouc, plus confortable que les tuiles métalliques. 

Les TK4 adoptent un 4 cylindres FPT à 8 soupapes F5C 3400  (3,4 litres aux normes Tier 4A) avec turbo-intercooler et recirculation refroidie des gaz d’échappement. L’agencement du système de post-traitement a été spécialement conçu pour les modèles à chenilles TK4 afin de conserver le centre de gravité bas si important pour ces tracteurs qui travaillent sur de fortes pentes. Une masse de 500 kg, soutenue par un pont avant renforcé, augmente le poids à l'avant du tracteur pour équilibrer ce dernier quand les outils sont particulièrement lourds. En France, le TK4 est peu prisé mais plait pour son équilibre et ses aptitudes en conditions difficiles, notamment en montagne. 

Modèle

Puissance maximale (ch) 
1900-2300 tr/min

Couple maximum (Nm) à 1200 tr/min

Modèles étroits spécialisés

Modèles champs ouverts

TK4.80

75

322

V-N-F

 

TK4.90

85

366

V-N-F

Standard/Montagne

TK4.100

99

420

V-N-F

Standard/Montagne

 

Article rédigé par :