Accueil > News > RÉCOLTE > Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente

Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente

Publié le :

Voir toutes les images

 Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente  Les nouvelles Axial Flow série 140 plus à l'aise en pente

A peine un an après avoir renouvelé ses trois petites Axial Flow, la série 140 profite déjà d’une nouvelle batterie d’évolutions qui rendront ces petites machines d’origine américaine encore plus habiles dans les pentes d’Europe.

  Les nouvelles Axial Flow série 140 en 10 points:  
La gamme Axial Flow 140 se compose de trois modèles ; 5140 (moteur FPT de 6,7 litres de 312 chevaux max.), 6140 (moteur FPT de 8,7 litres de 400 ch. max.) et 7140 (moteur de 8,7 litres de 449 ch.max.), conformes avec les dernières normes antipollution Tier IV Final.
Côté pratique et point de vue confort, ces nouvelles machines sont plus accessibles et dotées de moins de courroies. Elles reçoivent des grilles de contre-batteur plus petites et plus légères (18 kg) pour être plus facilement manipulées.
Le levier de vitesses disparaît en cabine pour être remplacé par une simple molette électrique actionnant les deux gammes de sa transmission hydrostatique (avec Hi-Lo).
Toujours dans l’idée de faciliter l’utilisation de la machine, le passage du mode broyeur au mode andainage peut s’effectuer simplement en cabine par une commande électrique ou sur le côté de la machine. Par ailleurs, la vitesse du broyeur peut être changée manuellement sans outil. Celle-ci  est portée à 3800 tr/min pour accroître la qualité de hâchage des pailles.
Le rouleau d'alimentation situé au dessus du bac à pierres est désormais en profil hélicoïdal pour assurer un flux plus régulier de récolte.
Les Axial Flow veulent prouver qu’elles sont aussi à l’aise dans les pentes grâce au système de compensation de dévers optionnel Cross Flow Cleaning. Grâce à un inclinomètre et un vérin électrique, la grille supérieure compense automatiquement des dévers de 12 degrés. La table alors mieux alimentée dans ce cas passe de cinq à six vis sans fin. Les élévateurs à grain ont par conséquent été redimensionnés pour accroître leurs capacités.
Le nouvel éparpilleur monté sur un bras articulé pivote vers l'arrière afin d'accroître l'accessibilité à l'arrière de la machine et notamment au broyeur.

Exclusive à l’Axial Flow 5140, la plus petite trémie évacue ses 8810 litres à raison de 88 l/s tandis que celle de ses deux grandes sœurs profitent d’une autonomie de 10570 litres vidangeable à raison de 113 litres par seconde.
Comme sur les modèles du segment supérieur, la casquette de goulotte orientable permet de mieux guider la récolte dans la benne. Deux longueurs de vis de vidange sont proposées.

Pour ne pas dépasser 3,5 mètres de largeur sur route, des chenilles de 610 ou 762 mm peuvent être proposées sur les 6140 et 7140. La version de 900 mm, également proposée dépasse toutefois ce gabarit. A la différence des chenilles proposées sur les modèles de la gamme 240, ces chenilles amorties ne sont pas produites par le groupe CNH mais par Zuidberg.

Article rédigé par :