Accueil > News > ESPACES VERTS et BTP > Les nouveautés Noremat au SIMA 2017

Les nouveautés Noremat au SIMA 2017

Publié le :

Voir toutes les images

 Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017  Les nouveautés Noremat au SIMA 2017
Noremat, le spécialiste de l'entretien des voiries et de l'accoroutisme présentera plusieurs nouveautés lors du SIMA 2017. Nous vous proposons de les découvrir en détail. 

Rotobroyeuse Bravia

Avec un double sens de rotation de son grand rotor de 168 mm (contre 150 sur le XP TP de génération précédente), la Bravia TP est aussi efficace en fauchage qu’en débroussaillage. Cette rotobroyeuse destinée aux tracteur de pentes ou tracteurs agricoles est une réponse aux travaux d’entretien sur chantiers difficiles. Cette nouvelle rotobroyeuse est utilisée en position frontale, sur un attelage catégorie II, sur des tracteurs d’une puissance maximale de 120 chevaux. Elle est entraînée par la prise de force 1000 tr/min du tracteur et dispose d'une largeur de coupe de 2,2 mètres et d'une largeur hors tout de 2,44 m. 

La Bravia TP bénéficie d’un nombre important d’évolutions, comme les roulements du rotor plus gros, donc plus solides et protégés par deux joints à lèvres. La fixation du rouleau palpeur se fait par vis hexagonales, pour faciliter montage et démontage. La fixation de la bavette avant a été renforcée pour les chantiers difficiles, le vérin de déport est protégé des projections, des renforts latéraux consolident l’intérieur du groupe de broyage, jouent le rôle de déflecteurs et favorisent l’éjection de la végétation, une tôle d’usure interchangeable en acier de type Hardox de 3 mm d’épaisseur peut être intégrée pour protéger la machine (option), un pare-choc avant protège la bavette lors des travaux de débroussaillage (option).

La Bravia TP est particulièrement adaptée à une utilisation avec le nouveau porteur Lindner Lintrac With Noremat, grâce au très bon rapport largeur du tracteur / largeur de coupe machine. Ses 685 kg (avec déport) s’adaptent largement à la capacité du relevage avant du porteur. Qu'il soit doté du déport hydraulique ou manuel, ce mode de travail permet de coulisser de 144 mm sur la gauche et 356 mm sur la droite grâce à 4 galets positionnés sur un rail. Une fonction idéale pour le travail en crabe.

Les débroussailleuses Magistra évoluent

Quatre nouveautés sont appliquées à l’ensemble des modèles Magistra à bras avancé M55 et M60, bras avancé avec télescopique M61T et bras droit télescopique 68T, 73T et 83T.  

De nouveaux capotages et pare-choc en Polyéthylène Haute Densité (PEHD) viennent remplacer ceux en acier. Cette matière assure une bonne résistance aux chocs, aux rayures, aux UV, aux projections et absorbe aussi les vibrations, réduisant ainsi les émissions sonores pour plus de confort. Ce choix offre par ailleurs une plus grande liberté de fabrication. Le design favorise la circulation de l’air et optimise ainsi le refroidissement. Le radiateur a par ailleurs été repositionné de manière inclinée pour favoriser la chute des poussières par gravité. Côté poids, Noremat annonce une réduction de 25%, ce qui facilite la manipulation des capotages et donc la maintenance du matériel.

Sur ces machines, on retrouve une commande modulaire très compacte qui sera plus facile à loger sur le côté droit des cabines les plus modernes. Celle-ci est constituée de trois éléments (accoudoir, joystick, afficheur) pouvant être installés dans la cabine de manière solidaire ou indépendante. Cette nouveauté offre à l’utilisateur une personnalisation complète selon ses préférences, ses habitudes et la configuration de son porteur. Un second joystick est proposé au choix de l’utilisateur. Plus petit, c’est une alternative au joystick traditionnel. Une expérience de conduite différente qui se veut ergonomique, avec un guidage confortable et précis qui ne demande que très peu de mouvements du poignet (prévention des TMS). 

Jusqu’alors, la vitesse de mouvement de rotation du bras vers l’avant et l’arrière est identique quelle que soit l’extension du bras. En bout de bras, il en résulte une vitesse linéaire différente selon que le bras est étendu ou non. Grâce à un capteur de lecture de l’extension du bras, Noremat a défini deux zones de vitesse de mouvements : lorsque le bras est en zone proche du porteur, ce système offre plus de réactivité. En zone éloignée, les mouvements sont plus précis et le bras est plus stable.

Les tiroirs des distributeurs hydrauliques sont asymétriques, ce qui régule les débits d’huile. Les mouvements parasites sont ainsi réduits, pour plus de précision et un meilleur confort de conduite. Le système de suspension olépneumatique du bras, qui facilite le suivi de terrain pour l’opérateur, fonctionne grâce à l’accumulateur. Pour que l’efficacité de la suspension soit constante quelle que soit l’extension du bras, deux accumulateurs répondant à des pressions différentes fonctionnent en série : le premier accumulateur (à piston) est actif lorsque le bras est peu ou moyennement étendu. En extension maximum, l’accumulateur à piston est en bout de course. C’est alors le deuxième accumulateur (à vessie) qui prend le relais. Ce système est particulièrement nécessaire et adapté aux faucheuses-débroussailleuses de grandes portées. Il garantit une meilleure absorption des inégalités du terrain et réduit les vibrations parasites transmises à la structure.

Nouveaux fléaux

Fléau Acéro FO60
La gamme traditionnelle de couteaux «Y» s’agrandit avec le nouveau fléau Acéro. Celui-ci est adaptable à la fois sur les rotors Noremat mais aussi sur un très grand nombre de machines d’autres marques. Il a été testé à grande échelle en 2016 et sa commercialisation démarre en 2017. Ce fléau mixte a été conçu à la fois pour faucher et débroussailler, sur les accotements, en fossés et en fonds de fossés. Il est efficace sur une végétation allant jusqu’à 2,5 cm d’épaisseur.

De par sa conception, le risque de casse est moindre. Renforcé dans les zones de fortes contraintes, notamment autour de l’oeil avec un ergot de protection, le fléau Acéro garantit une haute résistance. Sa largeur importante contribue également à sa robustesse et à son endurance. Grâce à ses trois côtés concaves, il est auto affutable. Comme avantages, celui-ci assure une coupe nette et un broyage optimal, malgré l’usure. Lorsque le couteau est en rotation à 3000 tr/min sur son rotor, sa forme bombée crée une dépression qui favorise l’aspiration de l’herbe et donc son maintien pendant la coupe.

Fléau pré-contraint
Il y a une trentaine d’années, les fléaux étaient à bords droits et parallèles. Leur mouvement sur la manille leur imposait un mauvais angle d’attaque de la végétation et donc une efficacité limitée, qui diminuait de surcroit avec l’usure. Pour solutionner ces inconvénients, Noremat lança sur le marché le couteau breveté de forme faucille, dont l’usage s’est généralisé dans la profession. Ses bords incurvés conservent le même angle d’attaque malgré l’usure. 

Aujourd’hui, Noremat présente un nouveau concept faisant l’objet d’un brevet mondial : le fléau pré-contraint. Les contacts couteau/manille et manille/vis passent d’une forme linéique à une forme surfacique. Cette nouvelle liaison, sous la force centrifuge, contraint le couteau à se maintenir dans une position perpendiculaire au rotor. Il en résulte une meilleure attaque de la végétation. Pour autant, cette nouvelle liaison conserve la possibilité pour le couteau de s’effacer à l’encontre d’un obstacle. Ce nouveau concept offre donc une rigidité favorable à la coupe tout en conservant la souplesse nécessaire pour prévenir les casses. Le maintien d’un bon angle de coupe du couteau favorise la productivité des chantiers. La rigidité apportée réduit la consommation d’énergie, car l’effort du rotor est moindre. Elle permet aussi d’envisager de réduire la vitesse du rotor (avec la même efficacité) pour baisser la consommation de carburant. Destiné aux faucheuses débrousailleuses à bras articulé, ce fléau a été testé en situation réelle auprès de clients au cours de l’année 2016. Les tests jusque là concluants se poursuivront afin de finaliser concept. Le principe est par extension applicable à d’autres corps de métier. 

 

Brosse de désherbage

Écologique, la brosse de désherbage attaque les mauvaises herbes à la racine et les élimine sans aucun pesticide. Elle répond ainsi aux nouvelles contraintes «Zéro Phyto».  Efficace à la fois en désherbage et en démoussage, l’outil a été pensé pour s’adapter sur l’ensemble de la gamme de faucheuses-débroussailleuses Noremat ainsi que sur les 2 porte-outils destinés
aux porteurs VSV et Lintrac with Noremat (Portil G+ et Portil P).

Une première version est conçue pour être indifféremment adaptée via un attelage semiautomatique sur toute la gamme de bras articulés Noremat et sur le porte-outil Portil G+. 
La seconde version est prévue pour s’atteler sur le porte-outil Portil P et convient pour toutes les configurations de chantiers.

Trois diamètres de brosse sont disponibles (500, 800 et 1000m) et chaque gabarit de brosse existe en différents matériaux, plus ou moins souples et agressifs. Des brosses sont également disponibles pour travailler à gauche avec les porte-outils Noremat. Ces brosses de désherbage font exclusivement appel à l’hydraulique du porteur, tant pour les mouvements que pour l’entrainement en rotation (absence d’électronique ou d’hydraulique supplémentaire). La pression d’appui au sol, la vitesse et le sens de rotation sont donc directement paramétrés par l’opérateur sur l’outil avant d’attaquer le chantier. L’usage d’une brosse de désherbage sur une faucheuse-débroussailleuse augmente la polyvalence du matériel, et participe donc à sa rentabilité. L’installation de la brosse ne nécessite pas de commande supplémentaire en cabine. Le pilotage est simplifié sans coût d’investissement supplémentaire.

Article rédigé par :