Accueil > Passion > ÉVÈNEMENTS > Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol

Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol

USA
Publié le :

Voir toutes les images

 Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol  Les incontournables du FPS - Semis et travail du sol

Travailler large, vite et bien avec des outils d’envergure suffisamment simples pour durer. On se rend compte instantanément que nous ne jouons pas dans la même cour avec de tels outils mais faut-il réellement s'arrêter aux simples dimensions? 

Sur le Farm Progress Show, on entend parler de CTF (Contrôle de Trafic), de strip till, de colloques sur la gestion des couverts et des rotations. Sans nul doute, les farmers américains sont aussi engagés qu'en Europe pour une agriculture de conservation. Il faut pouvoir maintenir le potentiel agronomique des sols, tout en conservant une production régulière et performante sur les plans technique et économique. Les itinéraires et mentalités ont évolué ces dernières décennies et la plupart de ces techniques sont d’abord nées en Amérique avant de franchir l’Atlantique. On cherche à limiter le trafic sur les parcelles, en minimisant le travail, d’abord avec des outils combinant disques et dents comme ces One Pass Finisher, associations de disques mulcheurs et dents d’ameublisseurs qui inondent encore les plaines américaines, puis avec l’idée de contrôler le trafic d’une année sur l’autre en passant toujours à la même place. L’ultime solution se nomme le strip till, une technique arrivée plus récemment en Europe et qui s’offre comme une alternative au travail du sol sans labour classique, pour préparer et réchauffer le sol avant implantation, et la technique du semis direct.  

L’échange d’idées entre l’Amérique et ses semblables européens ne s’arrête pas là. Dans le domaine du semis de précision, des semoirs comme les Tempo de Väderstad, EDX d'Amazone mais surtout le Maestro de Horsch, lui, commercialisé en Amérique semblent ouvrir de nouvelles voies à ce marché, jusqu'alors dominé par des fabricants de semoirs monograines mécaniques. En présentant leurs propres solutions, Kinze et John Deere s'engagent dans une technologie qui permet de semer plus vite et avec précision maïs et soja. L'allemand Horsch, qui a acquis une certaine notoriété n'a qu'à bien se tenir!

Mots clés: Farm Progress Show - Travail du sol
Article rédigé par :