Accueil > Passion > ÉVÈNEMENTS > Les incontournables du FPS - Les transbordeurs

Les incontournables du FPS - Les transbordeurs

USA
Publié le :

Voir toutes les images

 Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs  Les incontournables du FPS - Les transbordeurs

C’est l’outil indispensable pour toute exploitation américaine qui se respecte. Utilisé depuis les années 1950, le transbordeur est souvent une nécessité compte-tenu des distances à parcourir jusqu’à l’organisme de stockage. Depuis, il a considérablement évolué de concert avec l’autonomie des matériels de récolte et peut aujourd’hui engloutir jusqu’à 50 tonnes de blé. Quid de l’aspect agronomique direz-vous ? Et bien, cet outil qui n’était jusqu’alors monté que sur un seul essieu évolue, et certains constructeurs ont parié sur le rajout d’essieux ou de chenilles, comme on pouvait le constater lors du Farm Progress Show.

Aucun de ces appareils n’est commercialisé en Europe de l’Ouest, et pour cause les dimensions des caisses, parfois même les systèmes de freinage auront de quoi paniquer les intervenants de la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement) en charge de s’assurer qu’un véhicule neuf, modifié, rénové ou importé est conforme aux prescriptions techniques réglementaires concernant la sécurité et les nuisances.

Les bennes monocoques sont donc inexistantes et seules des remorques basiques à vidange par le fond peuvent encore être utilisées. Le transbordeur américain est donc l’un des outils les plus précieux d’une exploitation aux États-Unis car il permet de faire la navette entre la moissonneuse batteuse et un camion en périphérie de parcelle, donc limiter le passage de remorques mal chaussées. Nous verrons d’ailleurs dans un prochain article que beaucoup d’exploitations ont su profiter de l’allégement de la réglementation routière pour s’offrir un camion porteur ou semi-remorque pour garder leur autonomie. Aux États-Unis, les farmers n'ont pas de problème, mais que des solutions !

Mots clés: Farm Progress Show - Matériel de transport

Article rédigé par :