Accueil > Passion > ÉVÈNEMENTS > Les incontournables du FPS - Claas

Les incontournables du FPS - Claas

USA
Publié le :

Voir toutes les images

 Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas  Les incontournables du FPS - Claas

Deuxième volet de notre flashback aux États-Unis. Après avoir stoppé ses accords avec Caterpillar, l'allemand Claas confiait au début des années 2000 l’importation de ses moissonneuses Lexion, alors peintes aux couleurs historiques du spécialiste du BTP à une entreprise de Omaha, dans le Nebraska. Même si cette filiale ne dépend plus de Caterpillar, il n’était pas question de revenir au vert-blanc-rouge originel et changer les habitudes des farmers, tant le travail de prospection et de fidélisation a été long et difficile.

Pour un européen, venir affronter le géant John Deere, et son challenger Case IH n’est pas une mince affaire. Face aux machines à rotor unique, la Lexion doit se frayer une place avec son système de battage hybride, composé d’un batteur avec accélérateur de flux traditionnel, et double rotor. Pourtant, l'allemand gagne des parts de marché et aurait assemblé entre 500 et 600 machines à Omaha (Nebraska) ces dernières années. Hélas, il n'est pas possible d'acquérir une machine dans ce colori exclusif au marché nord-américain, mais quelques passionnés européens ont tout de même réussi à rapatrier quelques exemplaires, dont deux tournent aujourd'hui en France. 

Pour augmenter ses ventes, Claas of America a même lancé, à l’image du service « Claas Premium » en Europe, le programme « Field Ready » pour reprendre et réviser des machines récentes et les remettre en vente, comme la 740 TT exposée sur le stand. Cette machine tarifée neuve 400.000 dollars est revendue 309.000 dollars avec 300 heures, hors équipement. Claas estime que 65% des Lexion vendues en Amérique du Nord sont vendues avec l’option de chenilles Terra Trac.

Aux côtés d’ensileuses Jaguar, Claas présentait également sa plus grosse Lexion, qui rentre dans la classification de puissance américaine échelonnée de 1 à 10. Au sommet de sa catégorie, la Lexion 780 Terra Trac est l’une des plus puissantes du marché, et pourrait profiter d’une coupe encore plus large que cette 12 mètres, compte tenu des faibles rendements rencontrés dans une bonne partie du pays. Enfin, la famille Birky avec le concours de l’importateur Fantini Aux États Unis exposait son atypique Commandor 228CS modifiée pour la récolte du maïs. Le châssis entièrement revu supporte la machine sur deux chenilles caoutchouc. Seulement 6 machines auraient été produites.

Mots clés: Farm Progress Show - Claas
Article rédigé par :