Accueil > News > SALONS > Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7

Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7

Publié le :

Voir toutes les images

 Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 7

Dernier jour de notre périple en Allemagne. Alors que l’organisation nous murmure avoir dépassé 450.000 entrées, dont 112.000 venant de l’étranger, nous reprenons la route après avoir parcouru près de 2000 kilomètres en voiture et plusieurs dizaines à pied. L’édition 2013 s’achève donc sur un bilan positif. D’une part, beaucoup de constructeurs ont anticipé l’évènement en nous présentant leurs nouveautés depuis plusieurs mois. Vous aurez sans doute apprécié une découverte continuelle de ces machines que l’on ne tardera pas de découvrir en action dans les champs. Deuxième point, le salon est très orienté vers le monde et nous a permis plus que jamais de découvrir des machines « exotiques » que nous n’aurons sans doute jamais l’occasion de voir évoluer chez nous. Et pour clore cette sélection de photos, soulignons le caractère humain et professionnel d’Agritechnica. Rendez-vous est pris du 8 au 14 novembre 2015.  

1 - McCORMICK X7 VT : Cela faisait des années que le fabricant italien en parlait. McCormick s’est appuyé sur l’expérience de ZF pour proposer sa récente série X7 de 143 à 175 chevaux avec une transmission à variation de vitesse continue. Nommée X7 VT, cette série s’affranchit des normes antipollution Tier IV Final grâce à l’adjonction d’un système SCR.

2 - DIECI Agri Pivot T70 : Dans la gamme de chargeuses articulées Dieci, l’Agri Pivot T70 est le premier modèle à franchir le cap des 100 chevaux avec un moteur Kubota d’exactement 115 chevaux couplé à une transmission hydrostatique. Elle hérite de tout l’univers des Agri Pivot, avec des commandes ergonomiques et une bonne visibilité sur l’extérieur. Sa capacité de charge est de 2,8 tonnes et de levage jusqu’à 5 mètres.

3 - IH la résurrection gothique : Même les fans de Tokio Hotel roulent en tracteurs rouges  !

4 - TERRION ATM 7360 : Pas de grand stand cette année pour Terrion, mais une participation sur un stand commun à d’autres fabricants russes. Le seul modèle exposé est un ATM 7360 dont les 362 chevaux max. sont délivrés par un 6 cylindres Deutz TCD 2013 L06 4V  couplé à une transmission ZF CVT Eccom 5.0.

5 - STEYR : Un peu de chaque employé de l’usine de St Valentin sur cette carrosserie.  

6 - BACKERS Starscreen 2-TA : C’est en quelque sorte une concurrente aux nettoyeurs de tas de betteraves automoteurs type Euro-Maüs, Terra-Felis ou Kleine RL, cette cribleuse à étoiles montée sur chenilles était initialement prévue pour séparer des particules de terre, de pierres ou de résidus organiques selon leur grosseur. Dans cette configuration, un moteur Perkins de 130 kW assure l’entrainement des rouleaux, tapis et de l’avancement.

7 - COCHET : Le spécialiste français vient de présenter cet été une nouvelle génération de chariot de transport équipée de deux essieux directeurs (1 meneur + 1 suiveur forcé). Il suit donc la trajectoire de la moissonneuse-batteuse sans couper les virages et peut même effectuer une marche arrière plus facilement. Proposés dans des versions de 6,7 à 12 mètres, ces chariots ont une longueur égale à l’organe qu’ils transportent. En effet, le col de cygne ayant été supprimé, les roues avant se situent dorénavant sous la coupe, permettant ainsi de gagner jusqu’à 2 mètres de longueur hors tout. Les entrées de champs étant parfois très vallonnées, l’essieu avant oscille avec un débattement de plus de 35 cm.

8 - BCS FERRARI : Les plus sages auront le choix entre un BCS bleu ou un Ferrari vert… Sinon, il y a le Sky Jump ! Lorsqu’il ne bataille pas dans Star Wars, ce quadtrac pocket chaussé de chenilles arrière se faufile dans les vergers via un manche à balais de type aviation.

9 - FARMER F7 23032 : Le polonais s’était jusqu’alors contenté de tracteurs de faible puissance, de 61 à 112 chevaux. Mais aujourd’hui, le jeune tractoriste semble vouloir s’intéresser davantage à la grosse puissance en exposant un tracteur de 230 chevaux, baptisé F7. Notons que la marque n’est pas représentée à ce jour en France.

10 - FARMTRAC Heritage : Après le retour d’anciennes séries Massey Ferguson chez Hattat, c’est le polonais Farmtrac qui ressuscite de vieux Ford. Marque déposée par l’indien Escort, ces modèles sont produits en Inde depuis de longues années et sont aujourd’hui proposées dans certains pays d’Europe comme une alternative économique à son autre gamme plus moderne.

11 – JUNKKARI : Vraisemblablement, le vert chartreux est la dernière couleur à la mode !  

12 – HAWE : Développées en commun avec Grimme, les deux remorques débardeuses RUW (Rübenüberladewagen) de Hawe ont une capacité de 27 m3 en tandem et 40 m3 en essieux tridem. Ces machines à déchargement latéral à gauche sont le fruit de plusieurs années d'essais et pourront être produites dans la même livrée rouge que les Maxtron, Rexor et Rootster.  

13 – KÄRCHER : Jusqu’à la dernière édition de 2011, le hall 2 situé au nord du parc des expositions était celui des spécialiste de la pomme de terre et de la betterave. Par manque de place et face à des machines de plus en plus encombrantes, ce sont les fournisseurs d’équipements et d’outillage qui l’ont investi.

14 – MANITOU : Nouveaux chargeurs télescopiques de haute capacité chez le spécialiste français. Le MLT1040 dévoilé lors du salon lève 4 tonnes et a une portée de 10 mètres. Dessiné sur la base du MLT840 présenté il y a deux ans, mais lesté d’un contrepoids arrière spécifique et d’une flèche Triplex à double tube télescopique, il est animé par un moteur John Deere de 137 chevaux, avec transmission powershift M-Shift à convertisseur de couple et circuit hydraulique allant jusqu’à 180 l/min.

15 – THE LAST DAY : Après 2000 km, dont une bonne vingtaine faite à pied, l’heure est pour nous de reprendre la route vers la France. Au revoir Hanovre et rendez-vous en 2015 !

Article rédigé par :

Dernières photos

Dameuse Pistenbully 600E+