Accueil > News > SALONS > Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4

Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4

Publié le :

Voir toutes les images

 Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4  Les attractions de AGRITECHNICA 2013 - Jour 4
Suite de notre série de photos sélectionnées en ce quatrième jour de salon. Nous reviendrons plus en détail sur certaines actualitès après la fin de cet évènement.

1 – KEMPER Projet 2020 : Face à l’évolution des machines de récolte, l’étude que présente le spécialiste allemand Kemper tente de répondre à diverses questions d’ordre technique, pratique et de logistique. En 2020, le marché sera-t-il réellement prêt à accueillir une tête de récolte de 20 rangs ? Bien qu’aucune ensileuse ne puisse valoriser à ce jour un tel accessoire, nul ne sait encore ce qui équipera la future génération de John Deere, que l’on sait proche du fabricant de cueilleurs.

2 – GERINGHOFF Independance : Cité au dernier SIMA, le cueilleur à maïs Independance de Geringhoff  est à l’image des cueilleurs rotatifs pour ensileuses, il ambitionne de révolutionner la récolte du maïs grain en s’affranchissant du sens des lignes de semis. Il pourrait également accélérer le développement du semis en quinconce ou en double-rang (twinrow).

3 – GASPARDO Balena : Ce n’est pas le nom le plus flatteur, mais avouons tout de même qu’il lui va bien. Le Balena emblave 12 mètres à chaque passage, embarque une trémie compartimentée de 13000 litres de capacité située entre une rampe de semis à dents et un rouleau à spires repliable. Le cétacé vise les marchés de l’Europe de l’Est.

4 – KRONE BIG X 480 et 580 : Deux nouvelles ensileuses de 489 et 585 chevaux font leur apparition au catalogue du fabricant allemand. Motorisées respectivement par un bloc de 12,8 et 15,6 litres d’origine MTU et répondant aux normes Tier IV Final grâce à un système SCR, ces deux machines présentent la particularité d’être associées de diverses montes de pneumatiques allant des 710/75R34 jusqu’aux 900/60R42 de 2,15 mètres de diamètre. Nombre d’évolutions sont à noter dont la largeur de la chaîne de récolte réduite à 630 mm (contre 800 sur l’ancienne Big X 500).

5 – GRIMME RowRunner : Le système de guidage RowRunner assure de façon autonome le maintien précis du tracteur entre les rangs lors de la récolte des cultures en rangs et en buttes et établit ainsi de nouveaux critères pour la connexion entre le tracteur et l'outil à une unité autorégulatrice. Une unité de palpage mécanique située à l'avant du tracteur détecte les contours des cultures indépendamment du GPS. Les signaux détectés dépendants des rangs ou des contours servent de valeur de réglage au module de calcul. Ils sont transmis au tracteur qui est équipé soit d'un moteur de réglage sur le volant, soit d'une commande ISOBUS, soit d'une direction électro-hydraulique CAN-Bus.

6 – INUMA : Serait-ce une nouvelle façon d’optimiser l’espace ?   

7- MONOSEM Monoshox NG Plus ME : Nouveau concept d’élément semeur avec entrainement électrique. Chaque élément dispose d’un moteur électrique entrainant les distributions via une courroie crantée. L’encombrement de l’ensemble reste limité pour conserver toutes les possibilités d’inter-rang. L’alimentation électrique est fournie par une génératrice entrainée par la prise de force de la turbine du semoir. Le système est donc autonome en électricité et ne nécessite pas d'entretien. Une batterie assure une alimentation constante des moteurs électriques indépendamment du régime de la prise de force. Des cellules photoélectriques contrôlent les chutes de graines et la distance entre les graines. L’information de vitesse, issue d’un radar, assure un contrôle précis de la densité de semis. La gestion de la densité de semis et le contrôle de la distance et de la chute des graines sont assurés par le moniteur CS 8000. L’avantage du système est de pouvoir également gérer les coupures de rangs qu’elles soient activées manuellement ou automatiquement, par GPS, si le moniteur est relié à une antenne GPS.

8 – VALTRA série S : Pour sa quatrième génération de tracteurs de forte puissance, Valtra a redessiné la Série S et augmenté la puissance des moteurs AGCO Power de 8,4 litres, répondant désormais aux normes anti-pollution Tier 4 Final grâce à l'association du système SCR (Injection d'AdBlue) et d'une vanne EGR. En tête de file, le S374 atteint les 400 chevaux avec surpuissance. Les moteurs à gestion Sisu Tronic sont équipés d´un double turbocompresseur, dont un est doté d´une soupape de décharge contrôlée électroniquement. La transmission à variation continue AGCO (AVT) est est commandée à partir de l´accoudoir ergonomique Valtra ARM. Le conducteur peut choisir entre plusieurs modes de conduite pour optimiser la productivité du travail et la consommation de carburant. Le relevage hydraulique arrière a une capacité de levage de 12 tonnes, le relevage avant 5 tonnes. Le débit du système hydraulique est de 175 litres/min, six distributeurs auxiliaires peuvent être installés à l´arrière.

9 – HOLMER EXXACT : Pour la première fois, le pôle betteravier globalisé sous l’étiquette Holmer Exxact exposait sur un seul et même stand. L’offre est composée de machines d’origine néerlandaise (Agrifac) et allemande (Holmer) ainsi que le porteur polyvalent Terra-Variant doté de sa nouvelle cabine.

10 – ROPA Euro-Tiger XL : Ropa propose trois types de bâti arracheur PR-XL de 6 rangs à 30 pouces, 8 rangs à 45-50 et 22 pouces et 9 rangs à 45, 50 et 20 pouces. Cette machine affronte désormais les Grimme Rexor 830 et 930 elles-aussi dotées d’un bâti de 8 et 9 rangs.

Article rédigé par :