Accueil > News > TRACTEURS > Le Fendt 1000 se décline en jaune

Le Fendt 1000 se décline en jaune

USA
Publié le :

Voir toutes les images

 Le Fendt 1000 se décline en jaune  Le Fendt 1000 se décline en jaune  Le Fendt 1000 se décline en jaune  Le Fendt 1000 se décline en jaune  Le Fendt 1000 se décline en jaune
A Marktoberdorf, on produit des Fendt et.., des Fendt! Mais plus pour longtemps. 
Un indice, le nouveau tracteur qui côtoiera des tracteurs verts sur la chaîne de montage sera jaune. Non, ce n'est ni d'une version communale ou une nouvelle option au catalogue des personnalisations Design Line. Pas plus qu'un nouveau délire d'entrepreneur allemand ou néerlandais, qui veut se différencier de ses voisins. Jaune, c'est la couleur Challenger, tractoriste et équipementier à part entière, propriété du groupe AGCO Corporation et cousin jusqu'alors éloigné de la firme bavaroise. Plus pour longtemps. Challenger profitera du développement de la nouvelle gamme Fendt 1000 pour agrandir sa famille de tracteurs à roues, jusqu'alors calquée sur celle de Massey Ferguson.

Alors, on peut légitimement se poser la question. Pourquoi le bavarois, et plus particulièrement le groupe AGCO Corporation ont décidé d'habiller ce gros tracteur conventionnel dans une autre livrée que le Natural Green original, alors que l'élargissement du réseau nord-américain pour Fendt ne cesse de s'agrandir. Pas assez vite semble-t-il pour le groupe, qui compte aujourd'hui brûler des étapes en misant désormais sur la notoriété et le réseau de Challenger, plus dense en Amérique du Nord afin de vulgariser son gros tracteur. AGCO sait qu'il arrive en queue de peloton et ne doit plus perdre de temps pour convaincre les aficionados des tracteurs articulés et/ou à chenilles. Avec sa conception classique, le 1000 devra convaincre encore plus les farmers américains que ceux de l'Europe, déjà habitués à travailler avec de gros tracteurs standards dotés d'une transmission à variation continue.
Future attraction du Farm Progress Show à Boone dans l'Iowa (USA) du 30 août au 1 septembre, le grand frère des MT600D (équivalents aux MF 8700), le Challenger 1000 présentera les mêmes caractéristiques et la même numérotation que son cousin allemand. Les Challenger 1038, 1042, 1046 et 1050, tous motorisés par un six cylindres Man de 12,4 litres délivrent respectivement 396, 435, 476 et 517 chevaux max. Leur transmission est en tout point similaire à la "Vario", devenue un néologisme en Europe. Moins reconnue en Amérique du Nord, celle-ci sera baptisée "Stepless AccuDrive Transmission" sur le modèle jaune, ce qui signifie commercialement "transmission à variation continue". Il présentera toutefois certaines spécificités, comme l'éclairage, la signalétique, des équipements différents selon le niveau de finition. Le joystick de base sur la version Power sera accouplé au terminal 10,4 pouces de la version Profi et Profi Plus européenne. Notons également que le 1000 peut se dispenser de relevages avant et arrière, pour ne bénéficier qu'une simple barre de traction et d'une prise de force. Quant aux montes de pneumatiques type "row crop", elles favorisent le montage d'un jumelage étroit afin de tracter de larges semoirs de précision et outils d'incorporation d'engrais.
Article rédigé par :