Accueil > News > TRACTEURS > La srie 500 ressuscite

La srie 500 ressuscite

Publi le :

Voir toutes les images

 La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée  La série 500 ressuscitée

Les Favorit 500 sont de ces tracteurs qui ont rencontré un immense succès en Europe à leur lancement dans les années 1990.  Cette gamme qui était exclusivement proposée avec une transmission semi-powershift associée à un moteur 6 cylindres, ressurgit au moment de l’inauguration de l’extension de l’usine mère de Marktoberdorf en Allemagne, les 27 et 28 septembre 2012. Armée naturellement de la traditionnelle Vario et d’un bloc 4 cylindres, c’est en quelque sorte le renouvellement du 400 Vario qui s’annonce.

Le 500 Vario a tout d’un grand! Et pour cause, Fendt a réussi à « miniaturiser » son 700 Vario lancé l’année dernière en gardant à l’esprit les dimensions de son 400 Vario actuel. Qu’il s’agisse de l’esthétique générale, de la cabine « VisioPlus » caractérisée par son pare-brise bombé et de ses équipements, le nouveau 500 est conforme aux modèles 700 Vario. C’est donc sous les capots qu’il faut s’aventurer pour déceler les différences.

Les modèles 512 Vario, 513 Vario, 514 Vario et 516 Vario couvrent une plage de puissance allant de 125 à 165 ch, venant alors empiéter sur les traces de leurs aînés. Avec deux cylindres en moins, soit quatre au total, les 500 revendiquent un empattement plus court de 21 cm que les 700, soit 2,56 m. Concernant le poids, il y a 1,2 tonne entre un 714 ou 716 et un 514 ou 516. Quel intérêt alors pour Fendt ? Puisque même les exploitations de polyculture élevage évoluent, et font ressentir le besoin d’acquérir des outils performants au standing des gammes supérieures, Fendt leur répond avec le 500 Vario, un tracteur compact, maniable et économe.

Le bloc 4 cylindres reste un Deutz Tier IVi-Stage IIIB avec système SCR et réservoir d’AdBlue. Il est doté d’une cylindrée de 4,04 litres, de la technologie à 4 soupapes par cylindre et du système d'injection haute pression Common-Rail. La fonction TMS (Tractor-Management-System) associée à la transmission à variation continue Vario ML90 est de série. De même pour le superviseur automatique de sous régime.

La suspension avant à régulation automatique, le système de direction réactive Fendt, le compensateur d’oscillations, la suspension de la cabine, le siège à suspension intégrée et le blocage automatisé de l’essieu suiveur entendent compléter le niveau de confort et de sécurité sur route. A la page des options, Fendt propose différentes montes de pneumatiques allant de 28 à 38 pouces, les chargeurs Cargo 4X et Cargo Profi et trois finitions Power, Profi et Profi Plus caractérisées par leur niveau d’équipement. La dernière ayant un terminal couleur tactile de 10,4 pouces contre 7 pouces.

Coté hydraulique, la finition Power se limite à une pompe Load Sensing de 75 l/min et quatre distributeurs électrohydrauliques double-effet tandis que les deux autres finitions délivrent 110 l/min et ont jusqu’à cinq distributeurs arrière, deux à l’avant et une prise Power Beyond.Fendt 500 Vario caractéristiques techniques

Une inauguration en grande pompe

Le lancement du nouveau 500 Vario n'était pas la seule raison de déplacer durant plusieurs jours concessionnaires, clients, la presse internationale ainsi que des partenaires. Soit plus de 3500 convives. En effet, Fendt est fier de présenter l'achèvement de son projet Fendt Ahead, dont nous décrouvrions l'ébauche lors du lancement des Fendt 700 Vario en juin 2011. 300 millions de dollars US ont été investis sur les sites d'Asbach-Bäumenheim (production des cabines) et de Marktoberdorf, où est produit l'intégralité des tracteurs Fendt, de 70 à 390 chevaux. Après 13 mois de construction, l'extension de l'usine de tracteurs de Marktoberdorf a été inaugurée le 28 septembre dernier. Une usine qui a par ailleurs été bénite par un prête, un pasteur et un imam.

En se dotant de l'un des complexes de production de tracteurs agricoles parmi les plus modernes, le constructeur bavarois souhaitait réduire ses coûts de production en rendant sa chaîne de production flexible. La prouesse a été de mettre à disposition, de façon coordonnée et dans l'ordre des besoins, près de 10.000 composants nécessaires en moyenne à l'assemblage d'un tracteur. Le principe du flux des composants en application à Marktoberdorf assure au niveau de la ligne d'assemblage une mise à disposition simple sans détour de pratiquement chaque composant qui sera monté conformément à la commande du client. Fendt a également investit dans de nouveaux outils, comme les chariots de manutention automatisés et un tunnel de lumière, utilisé notamment chez BMW pour déceler d'éventuels défauts sur sa série 7. Le principe étant de faire passer le tracteur en bout de chaîne dans un couloir extrêmement lumineux, d'une lumière pure (2500 lux).

Sur le site d'Asbach-Bäumenheim, le projet comprend un nouveau hall d'assemblage et de logistique, dans lequel les exigences de Marktoberdorf peuvent être mises en application. Les cabines sont à présent assemblées et expédiées directement en séquence de montage dans le même ordre que le sont les tracteurs correspondants à Marktoberdorf, et cela conformément à la demande du client.
Extrêmement complexes, ces processus logistiques sont contrôlés par des systèmes informatiques SAP. Les matières premières réceptionnées sous forme de tubes, de profilés ou feuillards sont débitées à plat ou au laser à 5 axes selon les techniques les plus modernes. Dès 2010 déjà, un hall d’une surface de 5.000 m² destiné à la soudure des cabines a été construit sur le site d’Asbach-Bäumenheim. Les 18 robots soudent entre autres, les cabines VisioPlus, les cabines des séries 500 et 700 Vario, ainsi que les grandes cabines super-confort des grands tracteurs Fendt 800 et 900 Vario.

Concrétement, Fendt compte accélérer la production de 12.500 à 20.000 tracteurs et cabines l'année prochaine. Le point d'interrogation concerne la production des transmissions. Martin Richenhagen, PDG d'AGCO Corporation annonce des objectifs de production de 28.500 transmissions dans les années à venir, soit 13.500 de plus qu'actuellement et donc 6000 transmissions qui ne devraient pas être montées sur des tracteurs Fendt. Rappellons que Fendt livre sa Vario à JCB (Fastrac 8250) et Challenger (Terra Gator), mais dans une proportion moindre.

Enfin, l'autre bonne nouvelle pour le client concerne les délais de livraison. Si vous signez aujourd'hui pour l'un de ces tracteurs bavarois, votre concessionnaire devrait vous le livrer d'ici 7 à 8 semaines.


Découvrez désormais le spectacle Son et Lumière préalable à l'inauguration:
Article rdig par :