Accueil > News > ENTREPRISES > La fin annoncée du freinage à conduite unique

La fin annoncée du freinage à conduite unique

Publié le :

Voir toutes les images

 La fin annoncée du freinage à conduite unique
Des rumeurs annonçaient la fin des systèmes de freinage hydraulique sur les tracteurs livrés neufs à partir de 2020. A travers le réglement 2015/68/CE, l'AXEMA vient clarifier la situation et annonce non par la fin de ce mode de freinage, mais du freinage à conduite unique.
En effet, dès le 1er janvier 2016, le réglement européen 167/2013/CE (en remplacement de la directive 2003/37/CE) prévoit la réception européenne unique des tracteurs agricoles et forestiers (comme par le passé) mais aussi des véhicules agricoles remorqués (ce qui est nouveau). Il introduit aussi la possibilité nouvelle de réceptionner des tracteurs et des véhicules remorqués dont la vitesse maximale excède 40km/h (sans limitation haute).

Les exigences pour le freinage, décrites dans le règlement d’application 2015/68/CE sont adaptées à ces nouveautés. Ce règlement prévoit, comme la directive 2003/37/CE avant lui, un système pneumatique et un système hydraulique au choix non exclusif du fabricant. Ce qui est nouveau est que dans chacun des cas le système doit être à deux conduites, pour des raisons de sécurité. Il s’agit là d’un changement important, particulièrement pour les pays comme la France, l'Italie, la Suisse, le Royaume Uni et l'Espagne où le freinage hydraulique à une conduite est très largement répandu.

Il est cependant prévu que les fabricants de tracteurs pourront continuer à fournir un système hydraulique à une conduite jusqu’au 31 décembre 2020. Ce délai donne le temps de définir les adaptations éventuellement nécessaires pour freiner efficacement tout véhicule remorqué encore équipé d’un système à une conduite lorsqu’il sera attelé à un tracteur conforme au nouveau règlement. Les constructeurs de tracteurs et de véhicules remorqués y travaillent d’ores et déjà.

Ces véhicules à conduite de freinage unique ne seront donc pas privés de freinage hydraulique.
Article rédigé par :