Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > La conjoncture agricole pénalise Carré

La conjoncture agricole pénalise Carré

Publié le :

Voir toutes les images

 La conjoncture agricole pénalise Carré
Malgré un chiffre d'affaires en forte hausse l'an dernier, la société Carré subit à son tour une conjoncture agricole difficile. Benoit Carré, son dirigeant, se voit contraint de déclencher une procédure de sauvegarde afin d'assurer la pérennité de son entreprise et d'en préserver ses intérêts. 
Carré est l'une des entreprises les plus innovantes et des plus entreprenantes du marché des agroéquipements en France. En quelques années, la firme vendéenne a renouvelé une bonne partie de son catalogue d'outils de travail du sol, de préparateurs de lits de semence, de déchaumage, de semis, de binage, [..] profitant de sa lancée pour investir dans des techniques culturales modernes et en devenir comme le strip till, le désherbage mécanique, ou encore la plus innovante avec l'Anatis, un robot connecté à destination des agriculteurs et maraichers. Avec l'arrivée de ces nouveaux produits, d'une croissance de ses parts de marché et une réorganisation de son réseau, le Vendéen a fait progresser sa propre activité de construction de machines agricoles de 38%, dont 16% est exporté. Les efforts se traduisent par une nette progression de son chiffre d'affaires, de 35% sur l'exercice 2015-2016. 

Pour proposer une offre si large, un tel niveau de technicité et une finition soignée, l'entreprise s'est lancée dans la sous-traitance en 1992. Depuis, la firme fabrique pour d'autres industriels et firmes spécialisées et emploie des techniques de pointe que nombre de fabricants nationaux ne peuvent s'offrir. L'activité est complémentaire et permet à Carré de faire évoluer ses propres produits. De quoi motiver Benoit Carré en 2014 à investir dans une unité de 4500m² dédiée à la peinture, avec grenaillage automatique, traitement de surface par cataphorèse, et peinture poudre ou liquide. Malgré une croissance de cette activité de 22%, la crise agricole freine en plein envol l'activité de la nouvelle installation.

En déclenchant une procédure de sauvegarde, Benoit Carré veut sécuriser, reconstituer sa trésorerie et se réorganiser afin de traiter ses difficultés pour éviter de se retrouver en situation de cessation de paiement. L'objectif étant pour l'entrepreneur vendéen d'assurer une pérennité à son activité et de pouvoir poursuivre son développement sereinement.
Article rédigé par :

A voir aussi :