Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > L'hydroformage au service des agroéquipements

L'hydroformage au service des agroéquipements

Publié le :

Voir toutes les images

 L'hydroformage au service des agroéquipements
Jusqu'alors employé par des industries de haute technologie, tels que l’industrie automobile, aérospatiale, nucléaire et la défense pour produire des pièces de géométries complexes, l'hydroformage suscite de l'intérêt dans le monde agricole. Horsch va profiter de ce procédé pour faire évoluer son élément de semis Turbodisc.
SIMA 2015Afin de donner une forme lisse, résistante et donc assurer une fiabilité optimale, le châssis de cet élément semeur à disques sera donc formé grâce à un mélange d'huile et d'eau injecté sous très haute pression. Ce procédé permet en outre de garder les qualités mécaniques de l'acier et de réduire considérablement le nombre de pièces d'assemblage.
L'angle entre le sol et la languette de réappui a été diminué. Cela permet de réduire l’usure et évite d’entraîner la paille sur le passage du semoir.
La languette est également plus mince à son extrémité afin d’épouser parfaitement le fond du sillon et donc d’améliorer la dépose de la graine. Au point de fixation sur le Turbodisc, la languette s’épaissit pour renforcer l’accroche.

Enfin, le bandage caoutchouc de la roulette de réappui est plus souple ce qui évite à la terre d’adhérer à la roue. Le diamètre de celle-ci est augmenté, elle tourne donc moins vite ce qui diminue l’usure de cette pièce. D’autre part, la jante est plus épaisse afin d’éviter toute accumulation de terre contre son bras de support. Enfin, le décrotteur de cette roulette ne travaille plus perpendiculairement et l’angle donné permet de rediriger le flux de terre à côté du sillon.

Après près de 10 années d'évolution, la nouvelle génération du Turbodisc sera disponible sur tous les semoirs à disques : Pronto, Express et Focus.
Article rédigé par :

Dernières photos

Dameuse Pistenbully 600E+