Accueil > News > TRANSPORT > L'Interbenne 46 s'adapte à la législation routière

L'Interbenne 46 s'adapte à la législation routière

Publié le :

Voir toutes les images

 L'Interbenne 46 s'adapte à la législation routière  L'Interbenne 46 s'adapte à la législation routière
Avec ses 46 m3 de capacité et une vis de vidange surdimensionnée, l'Interbenne 46 de Perard peut charger la remorque céréalière d'un 44 tonnes en moins de deux minutes.
C'est deux minutes de moins qu'un Interbenne 38, jusqu'alors le plus gros transbordeur de la gamme et l'un des plus gargantuesques du marché.

Avec l'évolution de la réglementation routière en janvier 2011, autorisant la circulation d'un poids lourd de 44 tonnes de PTAC, l'ex vaisseau amiral du spécialiste meusien pouvait s'avérer insuffisant. Perard est donc reparti d'une feuille blanche pour développer en 2014 le prototype d'un transbordeur apte à embarquer l'équivalent d'une remorque routière. Long de 12,5 mètres et affichant un poids à vide de 12 tonnes, l'Interbenne 46 est désormais le plus gros transbordeur commercialisé sur le marché européen. Pour limiter l'impact de son poids aux champs, il peut être soit chaussé de six pneumatiques de 800 mm de largeur, ou de chenilles IMTS de 760 ou 900 mm d'origine SLY, proposées en option avec une assistance hydraulique de traction.

Quel que soit le choix retenu, la largeur sur route ne dépasse pas 3 mètres. Le châssis, exclusif à ce nouveau transbordeur, a par conséquent été dessiné pour favoriser des déplacements en sécurité. Il nécessitera près de 200 chevaux à la prise de force pour évacuer son contenu, et plus vraissablement un tracteur de plus de 300 chevaux pour être emmené efficacement aux champs. Présenté en avant-première lors du SIMA 2015, cet appareil dispose d'une vis plongeuse de 700 mm de diamètre et d'une partie orientable de 600 mm.
Article rédigé par :