Accueil > News > RÉCOLTE DES FOURRAGES > L'Impress de Pöttinger, une presse deux en un

L'Impress de Pöttinger, une presse deux en un

Publié le :

Voir toutes les images

 L'Impress de Pöttinger,  une presse deux en un

Pöttinger a profité du Salon de l’herbe pour réaliser une démonstration dynamique de sa presse à balles rondes Impress. Elle est dotée d’un dispositif d’enrubannage pour réaliser deux actions en un passage.

La presse enrubanneuse existe en version à chambre fixe, modèle Impress 125 FC Pro et en chambre variable modèle Impress 155 VC Pro. Les deux modèles sont dotés d’un pick-up d’une largeur de 2,3 m. La presse bénéficie du dispositif de coupe courte Flexcut 32, permettant d’utiliser jusqu’à 32 couteaux doubles Twinblade équipés de la sécurité individuelle. Lors de l’entretien, l’affûtage des couteaux se fait à hauteur d’homme, hors du canal et ainsi hors de la zone de danger de la presse.
Le rotor Liftup, tourne dans le même sens que le pick-up, et la disposition des étoiles en chevron créée un flux de fourrage uniforme sur toute la largeur et une entrée dans la chambre de pressage en position tangentielle. Concernant le fond du rotor, il est fermé et limite les pertes de brins courts. Habituellement, dans les presses à chambre variable, le risque est de voir les brins courts passer à travers les courroies. Chez Pöttinger, les brins perdus sont réinjectés dans le flux de fourrage grâce aux trois courroies larges et au rouleau nettoyeur.

Le pré-étirement pour gagner du temps

Le dispositif de pré-étirement du film se règle par le déplacement de la chaîne d’entraînement pour un pré-étirement de 50 % ou 70 %. Il est complété par un contrôle de déchirement du film qui signale un éventuel déchirement et adapte automatiquement la vitesse de rotation de la balle. De plus, l’enrubanneuse adapte le recouvrement du film selon le diamètre des balles, de 1,10 m jusqu’à 1,50 m. La balle est enrubannée immédiatement après le pressage ainsi les deux opérations sont réalisées en un seul passage. Le transfert de la balle sur la table d’enrubannage se fait par un chariot de transfert linéaire. Ce concept effectue le transfert de la balle dans des pentes jusqu’à 40 %.
Le remplacement du film est assisté par une commande située à l’arrière de la machine. 12 rouleaux peuvent être stockés sur la presse.
La commande du matériel se fait directement depuis le terminal Power Control ou Isobus. L’ensemble des fonctions est automatisé et se commande directement depuis la cabine du tracteur. Il est toutefois possible de choisir entre un mode automatique et un mode à commande manuelle. 

Article rédigé par :