Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > L'Espro, un nouvel outil de conquête

L'Espro, un nouvel outil de conquête

Publié le :

Voir toutes les images

 L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête  L'Espro, un nouvel outil de conquête
À en croire le teaser publié aujourd’hui, une nouvelle référence dans le domaine du semis simplifié s’apprête à voir le jour. Kuhn va en effet profiter du SIMA pour dévoiler la relève de son Speedliner et ainsi venir affronter les Pronto, Compact Solitair, Spirit, Maxidrill ou le nouveau Köckerling Vitu.

Si les informations à son sujet sont encore maigres, nous connaissons d’ores et déjà son nom. L'Espro est un grand semoir de TCS dont la largeur de travail va de 3 mètres (version fixe) à 6 mètres (version repliable). Il reprend une conception connue, car Kuhn veut capitaliser sur son expérience dans le domaine du semis simplifié. Du Speedliner, l'Espro en reprend les grandes lignes, dont la disposition des organes. Mais il doit assurer une plus grande rapidité de travail et de régularité dans la profondeur de semis grâce notamment à ses deux rangées des pneumatiques contrôlées hydrauliquement. La première est disposée en ligne tandis que la seconde (900 mm de diamètre), est située entre les deux rangées de disques (460 mm) et la barre de semis. Pour limiter les bourrages, elle est disposée en quinconce. Le travail est assuré par deux rangées de disques de 460 mm empruntées au déchaumeur Optimer. Quant à la rampe de semis à doubles disques Crossflex, celle-ci est inspirée du Seedflex et permet de travailler à des vitesses élevées. Coté trémie et distribution, attendons le SIMA pour en savoir plus. Kuhn devrait emprunter nombre d'éléments dans sa gamme de trémies traînées TT 3500 / 6500 et permettre aux utilisateurs de connecter ce nouveau semoir à une console Isobus CCI 200 ou au terminal VT50.

Article rédigé par :