Accueil > News > ÉLEVAGE > L'Astronaut désinfecte ses brosses

L'Astronaut désinfecte ses brosses

Publié le :

Voir toutes les images

 L'Astronaut désinfecte ses brosses
L’hygiène de la traite est un élément essentiel pour la bonne santé de la mamelle. Elle commence par un bon nettoyage du trayon avant le branchement afin d’éviter la contamination responsable des mammites de traite (sub-cliniques). Ces infections de la mamelle se traduisent essentiellement par un taux cellulaire élevé. C’est pourquoi Lely introduit une nouvelle fonctionnalité pour son robot de traite Lely Astronaut, la double désinfection des brosses.
La double désinfection des brosses est une évolution, disponible de série, sur tous les robots de traite Lely Astronaut. Quand la vache entre dans le robot, le bras du robot se positionne sous la vache et effectue un premier passage des brosses sur les trayons. A la fin de ce brossage, les brosses reviennent alors à leur position de repos pour être désinfectées à l’acide peracétique puis essorées. Le bras vient alors se repositionner sous la vache pour effectuer un second brossage. Les trayons sont alors parfaitement propres.


Ce nouveau dispositif permet de réduire de manière encore plus efficace la contamination entre animaux. Avec cette technique, le taux cellulaire des élevages concernés par des bactéries responsables des mammites de traite telles que le staphylocoque doré ou le streptocoque agalactiaes, est mieux maitrisé. Cela va également permettre de lutter plus efficacement contre les butyriques.

De plus cette double stimulation de la mamelle permet une production d’ocytocine plus importante et augmente ainsi la vitesse de traite des animaux. Ce double brossage ne pénalise pas l’efficacité des vaches au robot.

Étalonnage du TP et du TB en moins de 5 minutes

Depuis le Lely Astronaut A3, les mesures des taux protéiques et butyreux sont réalisées à chaque traite et de série. Ces deux résultats donnent des indications essentielles sur la santé des animaux mais aussi sur la bonne gestion de l’alimentation par l’éleveur. Lely a fait évoluer son système afin de faciliter le calibrage des capteurs. Celui-ci se fait désormais grâce aux résultats qualité du lait de la laiterie. La saisie est plus simple et rapide, permettant à l’éleveur de réaliser l’étalonnage plus fréquemment et d’augmenter la précision des résultats.

Dès aujourd’hui, un nouvel onglet « tank » est apparu dans le logiciel de gestion de troupeau Lely T4C. Avec les données de la laiterie, l’éleveur saisit les résultats correspondant à la date inscrite dans le logiciel. Le calibrage se fait alors automatiquement.


Il est conseillé de refaire un calibrage lors des transitions alimentaires, telles que la mise à l’herbe ou le changement de silo. En routine, cela doit être réalisé une fois par mois pour une meilleure précision.
Article rédigé par :