Accueil > News > ENTREPRISES > Irrifrance menacée de fermeture

Irrifrance menacée de fermeture

Publié le :

Voir toutes les images

 Irrifrance menacée de fermeture
Une situation incompréhensible pour les 120 employés. Malgré de bons résultats financiers, la société Irrifrance, spécialisée dans la fourniture de solutions pour l'irrigation est menacée de dépôt de bilan à échéance du 17 novembre.
"L'actionnaire principal de Irrifrance, le Docteur Osmane Aidi est un proche de la famille du dictateur syrien. Ses relations et la situation géopolitique actuelle ont conduit la COFACE et la banque publique d'investissement à retirer leur soutien à Irrifrance." C'est ce qu'a annoncé aujourd'hui France 3 Languedoc Roussillon, alors que manifestaient 400 personnes dans les rues de Paulhan (Hérault), en soutien aux employés menacés de licenciement. COFACE et la banque publique d'investissement sont deux organismes qui assurent le risque que prennent les entreprises françaises à l'export. Depuis deux ans, avec la situation en Syrie, l'entreprise souffrirait d'un "blocage" de la part de l'État, qui l'empêcherait de concrétiser ses projets à l'export. Des projets pourtant, l'entreprise héraultaise en a. Un crédit d'impôt de 450.000 euros a été bloqué alors que l'entreprise avait investi pour innover sur de nouveaux matériels, dont le pivot d'irrigation solaire autonome, promis à un bel avenir à l'export.

Hier, la direction d'Irrifrance et les élus locaux qui soutiennent l'entreprise ont été reçus à Paris par le chef du ministre de l'économie Emmanuel Macron et l'attaché de Cabinet du ministre des finances Michel Sapin. Ceux-ci ont promis une réponse "dans deux jours".

Les 120 employés ainsi que les commerces locaux et les municipalités appellent au soutien via une page sur facebook. N'hésitez pas à "liker": https://www.facebook.com/soutenonsirrifrance

Mise à jour du 06/11/2014:

Manuel Valls a levé le blocage de la COFACE, la Compagnie Française d'Assurance des Contrats Extérieurs, organisme qui accompagne les contrats à l'étranger, refusait son accord à Irrifrance.
L'entreprise de Paulhan devrait rapidement reprendre ses activités dans le secteur de l'irrigation.

Article rédigé par :

Dernières photos

Dameuse Pistenbully 600E+