Accueil > News > PULVÉRISATION et ÉPANDAGE > Hardi adopte à son tour la fibre de carbone

Hardi adopte à son tour la fibre de carbone

Publié le :

Voir toutes les images

 Hardi adopte à son tour la fibre de carbone  Hardi adopte à son tour la fibre de carbone  Hardi adopte à son tour la fibre de carbone
Ils ne sont pas chez Free, mais ils ont tout compris. Pour gagner en débit, les Danois sont passés à la fibre (de carbone). Avec des rampes quatre fois plus légères que l'acier, donc plus stables, les pulvérisateurs Hardi gagnent en efficacité. 
Le poids inférieur signifie que les forces exercées sur la partie centrale sont moindres et donc que les efforts à appliquer mécaniquement ou hydrauliquement pour contenir les mouvements de fouettements et d'oscillations verticales sont réduits. En fait, la fibre de carbone amortit jusqu'à douze fois mieux qu'une rampe acier, d'abord par sa légèreté et son élasticité. N'oublions pas qu'en compétition (automobiles, voiliers) comme en aéronautique (attaques d'ailes de navette spatiale) ou dans le domaine éolien, ce matériau est très largement utilisé, même s'il a un coût supérieur à l'acier. Il faut relativiser, tant ce matériau offre d'immenses possibilités en termes de conception et de formes. Une fois tissé, puis cuit sous vide afin d'accroître sa résistance, ce matériau pourrait être adopté sur d'autres organes du pulvérisateur et limiter l'usage de lourds et couteux accessoires indispensables à la stabilité d'une rampe acier. 

À l'issue de deux années de tests et d'expérimentations, Hardi peut désormais proposer sa nouvelle rampe Delta Force en fibre de carbone jusqu'à 39 mètres sur ses appareils. Si la section extérieure vient à être endommagée, sachez que Hardi a prévu un kit de réparation. 
Article rédigé par :

A voir aussi :