Accueil > News > RÉCOLTE > Des récolteuses de canne à sucre aux couleurs du finlandais

Des récolteuses de canne à sucre aux couleurs du finlandais

Brésil
Publié le :

Voir toutes les images

 Des récolteuses de canne à sucre aux couleurs du finlandais  Des récolteuses de canne à sucre aux couleurs du finlandais  Des récolteuses de canne à sucre aux couleurs du finlandais

Quelques mois seulement après l’acquisition totale du brésilien Santal par le groupe AGCO Corporation, c’est à Valtra qu’est confiée la commercialisation d’une toute nouvelle génération de récolteuses de canne à sucre qui vient d’être dévoilée aujourd’hui.

26,5 millions d'hectares de canne à sucre sont cultivés dans le monde, contre 4,4 millions de betteraves sucrières. Une production qui, a elle seule est capable de couvrir 74% des besoins en sucre, et près de 40% en biocarburants. Selon la revue brésilienne Globorural, il se vendrait les meilleures années, jusqu'à 1200 récolteuses de canne à sucre dans ce seul pays. Un marché juteux pour les géants américains, qui ont préféré ces dernières décennies investir dans le domaine de la canne à sucre plutôt que dans la betterave sucrière.

L'offre est à ce jour constituée exclusivement de machines élaborées par des spécialistes, mais dont les capacités de diffusion étaient autrefois insuffisantes pour couvrir les différents continents producteurs. Pour le groupe Fiat Industrial, les récolteuses estampillées Case IH sont issues du rachat de l'australien Austoft en 1996. Chez John Deere, la gamme récemment renouvelée a des origines Cameco. Cette marque signifiant « Cane Machinery and Engineering Co, a été fondée à Thibodaux en Louisiane en 1965 et ce n'est qu'en 1997 que John Deere est entré au capital, avant d'en prendre les manettes intégralement l'année suivante. Et c'est au tour du groupe AGCO de permettre à sa marque finlandaise, présente depuis 1950 sur le marché brésilien de prendre les rênes de Santal, une société dédiée à la production de canne à sucre et acquise progressivement depuis 2011.

Force est de constater que les machines Santal n'étaient pas vraiment raccord avec le style de la marque finlandaise, tant en terme de design que de motorisation. La nouvelle récolteuse BE1035e présentée aujourd'hui lors de l'Agrishow au Brésil abandonne sa cabine taillée à la serpe, son moteur Scania pour un AGCO Power 98TI de 350 chevaux, et se chausse de chenilles métalliques Vtrack. Elle reprend également toute la technologie issue du groupe, les solutions d'autoguidage et la télémétrie.

Cette machine permet alors à Valtra do Brasil de disposer d'une gamme dédiée à la culture de la canne à sucre, des planteuses, des récolteuses à roues ou chenilles, des transbordeurs et des grues.

Article rédigé par :