Accueil > News > TRACTEURS > Des chenilles plus classiques pour le T9

Des chenilles plus classiques pour le T9

USA
Publié le :

Voir toutes les images

 Des chenilles plus classiques pour le T9  Des chenilles plus classiques pour le T9
Pour la saison 2017, New Holland proposera sur ses articulés T9 une alternative à ses chenilles trapézoïdales conçues à l'origine par l'américain ATI Tracks. Des chenilles dont le talon avant permet d'amortir et épouser les obstacles avec plus de délicatesse. 

Deux versions des chenilles SmartTrax II

Plus classiques et proposées en alternative aux chenilles trapézoïdales sur les modèles T9.600 - T9.645 et T9.700, les nouvelles SmartTrax II présentent un certain nombre d'avantages, comme l'accroissement de la motricité par un plus grand nombre de dents d'entraînement en contact avec les échancrures préformées du barbotin. Grâce à cette transmission à chaîne inversée, la roue d'entraînement ne peut pas glisser dans les chenilles. Comme moins de force est nécessaire pour tendre la chenille et que le barbotin est de grand diamètre, le système de tension et le cadre sont relativement légers. Ensuite, le talon avant, spécificité des chenilles SmartTrax I développées par ATI n'étant plus relevé afin d'amortir les obstacles, la surface de contact au sol augmente. Avec deux galets tendeurs, plus deux intermédiaires, une chenille de 914 mm fournie par Camoplast (série 5500) dispose d'une surface de contact de 1,8 m², soit 7,2 m² au total. L'objectif de cette nouvelle chenille est donc d'accroître la traction tout en limitant le tassement au sol. 

New Holland n'importe aucun de ces systèmes chenillés en Europe et préfère se contenter d'offrir des pneumatiques Ultraflex de grand diamètre sur ses tracteurs articulés T9. 
Article rédigé par :

A voir aussi :