Accueil > News > TRACTEURS > Comme un "R" de famille

Comme un "R" de famille

Publié le :

Voir toutes les images

 Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille  Comme un "R" de famille
Alors que les premiers 7R sont déjà livrés en concession, voire en clientèle, John Deere annonçait le mois dernier le lancement de la production à Mannheim des modèles inférieurs, les 6R. Présentés dans un premier temps dans leur version la plus puissante et comprise entre 170 et 210 chevaux, les 6R sont amenés à évoluer vers le bas, avec une entrée de gamme autour des 105 chevaux. Avant de les voir débarquer dans nos paddocks, rappelons le pedigree de leurs ainés.

Vingt ans après, place au 6R

Vingt ans après, place au 6R La série 6000 a marqué un virage important pour John Deere, avec un produit particulièrement adapté au marché européen et rompant technologiquement avec les séries 30, 40 et 50 antérieures. Le six est donc le numéro du succès chez John Deere avec, depuis 1992, près de 550.000 tracteurs de la série 6000 produits à l’usine de Mannheim. Quatre générations se sont succédées au fil des ans, avec les 6000, 6010, 6020 et 6030, à châssis intégral avec empattement court (4 cylindres), ou long (6 cylindres), soit des tracteurs oscillant entre 75 et 160 chevaux. Dans la foulée du lancement des 6030, John Deere avait comblé le vide avec les 7030 américains, en proposant les 7430 et 7530, fabriquée à Mannheim. C’est l’ensemble de cette gamme que vient remplacer le 6R et inutile de dire que la firme n’a pas le droit à l’erreur pour remplacer un tracteur qui reste un des leaders du segment. L’évolution des exploitations de polyculture élevage comme de grandes cultures, des outils et, évidemment des normes antipollution, a conduit John Deere à revoir en profondeur les entrailles de cette série. Le 6R se décline dans l’immédiat en trois modèles, 6170R, 6190R et 6210R, qui affichent donc une puissance de 170 à 210 chevaux (norme 97/68/CE)., soit 200 à 240 chevaux avec la surpuissance active. Précisons que d’autres modèles, du 6105R au 6150R, devraient compléter courant 2012 la gamme par le bas, mais il est intéressant de constater que la puissance d’un gros 6R aujourd’hui rejoint celle d’un 8030 hier. Le bloc 6 cylindres PowerTech PVX 6,8L à 4 soupapes par cylindre reçoit un turbocompresseur à géométrie variable (VGT), une vanne EGR, un catalyseur à oxydation diesel (DOC) et un filtre à particules (DPF). Alors que la majorité des concurrents a opté pour l’injection d’urée de synthèse afin de satisfaire aux normes Tier 4 Stage IIIB, le principe de dépollution caractéristique à la marque sera donc le même pour l’ensemble des gammes. Par conséquent, le 6R est plus cossu et nettement plus imposant si on le comparer à un 6030 actuel. D’ailleurs pour s’en convaincre, il est possible d’opter pour des pneumatiques arrières atteignant 2,05 mètres de diamètre. Outre l’aspect design et technique, le 6R se veut plus confortable avec une nouvelle cabine à quatre montants plus logeable que celle de son prédécesseur. Question praticité et commandes, le 8R, lancé en 2009, a déteint sur son petit frère. Mieux fini, plus ergonomique et copieusement doté, on y retrouve les commandes de climatisation, de radio intégrées, de téléphone (avec connectivité Bluetooth) avec accès à la carte SIM. La console principale CommandCenter GreenStar 3 avec écran tactile 18 pouces couleur et fonction vidéo en option, est compatible ISOBUS et prend en charge l’automatisation de la combinaison tracteur-outil (TIA). Coté transmissions, les possibilités sont multiples avec tout d’abord les «AutoQuad Plus» et «PowrQuad Plus», qui présentent toutes deux cinq gammes de quatre rapports, ce qui permet d’obtenir 20 vitesses avant et autant en marche arrière. L’AutoQuad Plus permet en sus de passer automatiquement les rapports sous charge. En définissant les changements de vitesses entre 1700 et 2100 tours/ min, l’utilisateur bénéficie systématiquement du rapport approprié, par exemple en labourant sur sol dur ou en franchissant une cote sur la route. La transmission «AutoQuad» Plus, en version 40km/h, peut en outre être dotée du mode ECO SHIFT qui autorise une vitesse de transport élevée à un régime inférieur, avec une consommation moindre à la clé. Du coté des transmissions à variation continue, l’AutoPowr est bien entendue proposée et permet une progression de 0 à 40 km/h sans aucune interruption. Enfin, il est question d’une transmission Direct Drive, combinant les avantages de la variation continue et de la powershift, semblables aux boîtes à double embrayage des voitures Audi, avec trois gammes et huit vitesses sous charge.

Le 7R, plus compact et plus puissant !

Le 7R, plus compact et plus puissant ! Fabriqués à Waterloo, les cinq nouveaux 7R montent en puissance et couvrent désormais la tranche des tracteurs de 200 à 280 chevaux (Norme 97/68/CE), soit 220 à 308 chevaux avec la surpuissance active. Pour autant cette nouvelle gamme adopte un look plus compact et abandonne au passage le museau en porte à faux inauguré sur les 7020. Les trois modèles les plus puissants,7230R, 7260R et 7280R, sont dotés d’un moteur PowerTech PVX 9,0L équipé d’un turbocompresseur à géométrie variable (VGT), d’un système de re-circulation des gaz d’échappement (EGR) et un dispositif de post-traitement associant un catalyseur d’oxydation (DOC) et un filtre à particules diesel (DPF, ou FAP). Les deux autres modèles, 7200R et 7215R, sont eux équipés d’un moteur PowerTech PSX 6,8L utilisant deux turbocompresseurs en série, qui combinent deux turbocompresseurs à géométrie fixe et variable. Quatre types de transmission sont disponibles. La PowrQuad Plus et AutoQuad Plus offrent 20 vitesses avant et autant en marche arrière. La première gère automatiquement le passage de vitesse au changement de gamme. Elle dispose un bouton de débrayage facilitant le passage des gammes tandis que le système SoftShift ajuste le régime moteur pour un changement des vitesses en douceur. L’AutoQuad Plus se différencie notamment par ses fonctions de régulation de vitesse FieldCruise et EcoShift ainsi que par son bouton de débrayage. La toute nouvelle transmission CommandQuad est une boite robotisée permettant un passage des vitesses optimisé en fonction du régime moteur et qui mixte un mode automatique ou un mode manuel avec 5 gammes de 4 rapports. Enfin, l’AutoPowr est une nouvelle version de boite à variation de vitesse continue. Également disponible en option sur les tracteurs série 7R, le système électrique «ActiveCommand» réduit l’effort de braquage en gérant la direction et l’angle des roues en fonction de l’accélération latérale du tracteur. La cabine reprend les aspects pratiques et technologiques développés sur le 6R. Grâce à son design, le toit de la cabine intègre jusqu’à 12 phares pour une visibilité sur 360° lors des travaux nocturnes. 
Article rédigé par :