Accueil > News > ENTREPRISES > Claas prend la nationalité russe

Claas prend la nationalité russe

Publié le :

Voir toutes les images

 Claas prend la nationalité russe  Claas prend la nationalité russe
"L'agriculture russe a un grand potentiel", a déclaré Lothar Kriszun, porte-parole de la direction Claas. Mais l'importation des matériels signifie pour tout fabricant étranger de lourdes taxes d'importation. Pour cela, le fabricant allemand a investit en octobre 2015 près de 120 millions d'euros afin de pouvoir produire localement, et ainsi être assimilé à un constructeur russe. 
La nouvelle surface de production est environ neuf fois plus grande que celle de l'usine précédente avec près de 45 000 mètres carrés. Ainsi, la capacité de production est augmentée pour aller jusqu'à 2 500 moissonneuses-batteuses et tracteurs par an. À l'avenir, cette exclusivité technologique avec une intégration verticale à l’instar de l'usine mère CLAAS à Harsewinkel permettra également des livraisons à des entreprises d'autres secteurs. En 1992, CLAAS commençait à exporter des machines d'occasion et à travailler avec les distributeurs locaux. Puis les machines neuves ont suivi et les premiers collaborateurs russes ont commencé à s'occuper de la formation et du service. En 2005, CLAAS est devenue la première entreprise de machinisme agricole étrangère à posséder sa propre production en Russie, avec à l'époque un volume d'investissement d'environ 20 millions d'euros. Actuellement, seuls 72 millions d'hectares sont utilisés à des fins agricoles en Russie. Il y a pourtant 122 millions d'hectares qui se prêtent à l'agriculture.
Article rédigé par :

A voir aussi :