Accueil > News > PULVÉRISATION et ÉPANDAGE > Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!

Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!

Publié le :

Voir toutes les images

 Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!  Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!  Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!  Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!  Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!  Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!  Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé!
Moins de trois années, c’est le temps qu’il aura fallu aux anciens détenteurs de la carte Challenger pour trouver une solution de remplacement au pulvérisateur Spracoupe. Avec Artec, le Groupe Méthivier et Agrisanterre à l’origine de plus de 50 % du parc roulant des Spracoupe, comptent bien pérenniser leur service dédié à la pulvérisation « bas volume » en proposant un produit de substitution. Leur arme : le RS20.
Artec RS20 : le challenger du Spracoupe est annoncé! Bien qu’à l’origine du développement des ventes de Spracoupe en France depuis 1994 grâce notamment à leur service de formation technique, indispensable pour rentrer dans la « secte du bas volume », le groupe Méthivier comme Agrisanterre se sont vu retirer la carte Challenger et donc la distribution des Spracoupe suite à la décision du groupe Agco de recentrer ses ressources sur son réseau de distribution principale. Disposant encore de quelques machines en stock jusque juin dernier, la transition est à présent annoncée avec Artec. Une transition qui n’empêchera pas Agrisanterre comme le Groupe Méthivier d’assurer pour leurs clients le SAV des quelques 450 machines écoulées par leurs équipes sur les 800 que compte le parc roulant français.

RS20, un nom de code ?

Si le « 20 », peut facilement être corrélé à la capacité de 2000 litres de ce pulvérisateur, on cherche encore la signification du « RS ». Notez qu’il aurait pu s’appeler Sprinter, mais étant déjà déposé par un concurrent, Artec aura du faire un changement de dernière minute. RS20, ça sonne très bien est ça colle aux notions de rapidité et de légèreté souhaitées par la marque. Il faut dire également que coté estampillage le logo Artec se fait petit sur la machine, au profit de nombreux stickers RS20 dont l’ambition est de transformer cette suite de 4 caractères en une marque de référence dans la pulvérisation.

Un Spracoupe revu et corrigé par ses utilisateurs

Un Spracoupe revu et corrigé par ses utilisateurs Dans un domaine aussi pointu que la pulvérisation bas volume, il est difficile de réinventer la poudre tous les quatre matins. Il est donc évident que le cahier des charges du RS20 a pris pour fondations les facteurs clefs de succès du Spracoupe. Légèreté, rapidité, technologie de précision, suspension haut de gamme: tout y est ! Mais le RS20 se positionne en réel challenger car il bénéficie de nombreux avantages sur le papier. Des avantages tout droit tirés du cahier de doléances des utilisateurs de Spracoupe, cumulant pour certains pas loin de 20 années de bas volume. Concrètement cela ça se traduit par un châssis plateforme à fond plat avec carénage ventral monté sur des suspensions hydropneumatiques indépendantes afin de supporter les près de 7 tonnes à charge. Le moteur de 155 ch est quant à lui disposé en position centrale compte tenu de sa taille. La place ainsi libérée à l'avant a été comblée par le réservoir de rinçage et les autres réservoirs de fluides. Du coté de la pulvérisation, la régulation DPAE a été confiée à TeeJet via un écran tactile. Cette dernière repose sur deux modes de mesure - pression et débit - pour plus de précision. Notez également que seul le rinçage est actionnable en cabine, le reste des fonctions est commandé via le poste de mise en œuvre. Un volucompteur y prend également place avec arrêt automatique au remplissage. Les rampes à correcteur de dévers et géométrie variable sont quant a elles issues des ateliers de Pommier. 11 tronçons au maximum les composent.

DAS : simplicité et économie

DAS : simplicité et économie D'un point de vue utilisation, le RS20 ne nécessite pas de gérer l'accélérateur, ni de changement de vitesse. C'est le système DAS (Direct Automatique Systèem) qui gère tout de 0 à 40 km/h. Selon le mode, travail ou route, le DAS gère selon une priorité vitesse d'avancement ou régime moteur afin de simplifier les taches de l'utilisateur et d'optimiser la consommation. Sur ce point, le RS20 lorsqu'il est au travail dispose d'un système Load Sensing associé à la distribution proportionnelle permettant de maintenir le débit constant de la pompe de pulvérisation, de réguler le débit de la direction et d'ajuster la rapidité des vérins hydrauliques de rampe. Et ceci, quelque soit la vitesse de rotation du moteur thermique. Encore à l'état de présérie, le RS20 dévoilé sur Innov Agri, premier de son nom, ne nous a malheureusement pas gratifié d'une démonstration dynamique. Il faudra donc patienter avant de l'observer dans son environnement naturel.
Article rédigé par :