Accueil > News > TRAVAIL DU SOL et SEMIS > Après le Cataya, le Centaya !

Après le Cataya, le Centaya !

Publié le :

Voir toutes les images

 Après le Cataya, le Centaya !  Après le Cataya, le Centaya !
Début 2017, le constructeur allemand avait annoncé l'arrivée d'un nouveau semoir mécanique : le Cataya. C'est à l’occasion de l’Agritechnica 2017 que son cousin a été présenté : le Centaya. La commande du combiné de semis se fait par terminal Isobus Amatron 3, CCI 100 ou l’Amapad Amazone ou n’importe quel terminal Isobus d’un autre constructeur.

Deux trémies au choix

Le Centaya Super peut être équipé d’une trémie de 1 600 l ou 2 000 l. Une échelle d’accès et une passerelle du côté gauche de la machine permettent d’accéder à la trémie. Cette dernière est orientée vers l'avant pour positionner le centre de gravité proche du tracteur. Grâce à la forme conique et aux parois droites de la trémie, la semence est guidée jusqu’à l’organe de distribution. L’ouverture de la trémie est de 2,43 m x 0,91 m, le Centaya peut donc être rempli avec un big-bag ou un chargeur frontal.

Pour un remplissage par des sacs, les grilles de la trémie sont utilisées comme support de réception. D’autres sacs de semence peuvent être posés sur ces grilles et transportés jusqu’au champ. Un capteur de trémie s’ajuste en hauteur en fonction de la semence et de l’intensité du semis. Le conducteur reçoit un signal par le biais du terminal lorsque le niveau de remplissage restant souhaité est atteint.

Une distribution électronique

La distribution de la semence est réalisée par le doseur volumétrique entraîné électriquement en dessous de la trémie de semence.

Différentes bobines de dosage sont disponibles pour les semences les plus variées. L’entraînement électrique permet d’une part un réglage manuel depuis la cabine du tracteur ou de façon automatique par le biais de cartes d’application. D’autre part, il actionne la commande de l’étalonnage, l’amorçage et la vidange. La détermination de la vitesse peut se faire au choix par le biais d’un capteur radar, du signal de vitesse du tracteur ou d’un signal de vitesse GPS.

Le Centaya compatible avec plusieurs équipements

Le nouveau Centaya 3000 Super peut être équipé au choix, d’un double disque TwinTeC ou de mono-disque RoTeC pro avec un inter-rang de 12,5 cm ou 15 cm. Il a une pression d’enterrage qui peut atteindre jusqu’à 60 kg. Grâce à leur fixation sur le châssis, la pression d’enterrage se règle de façon centralisée. Elle peut être réglée soit mécaniquement depuis le Smart Center, soit hydrauliquement depuis le poste de conduite. Sur des sols variables, la pression peut être adaptée en cours de travail. Le conducteur a la possibilité  de lire la pression d’enterrage à l’aide d’une échelle graduée située du côté droit de la machine. Associé à la pression hydraulique d’enterrage des éléments semeurs, le Centaya dispose d’un relevage hydraulique de la rampe de semis. Les roulettes contrôlent la profondeur de semis avec un réglage de 0 à 6 cm.

Les mono-disques RoTeC pro sont adaptés aux reliquats de récolte importants et sur des sols humides, lourds et collants. En parallèle du semis, il est possible d’appliquer des semis dérobés, des intercultures, couverts végétaux et autres. Pour ce faire, on équipe le semoir du GreenDrill 200E avec un volume de trémie de 200 l.

Le nouveau semoir peut être combiné avec les herses rotatives KE 01 et les cultivateurs rotatifs Cultimix KX ou KG 01. 

Article rédigé par :