Accueil > News > PULVÉRISATION et ÉPANDAGE > Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire

Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire

Publié le :

Voir toutes les images

 Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire  Agribuggy, la vision de la pulvérisation sauce Worcestershire
Les anglais en ont fait leur spécialité. La pulvérisation légère, pour passer partout et par tout temps. Intervenir avec un maximum d'efficacité sans risquer de se planter dans le premier bourbier venu. Tels sont les arguments avancés par Payen, le nouveau distributeur de l'Agribuggy, un appareil deux en un. 
Depuis exactement trente ans, Kellands offre ses appareils en alternative aux concurrents de conception globalement plus lourde et encombrante. Simple et compact, le petit appareil que Payen commercialise désormais sur le sol français porte bien son nom. Véritable buggy agricole, il ne pèse que 4 tonnes à vide et profite de freins Brembo. Pas besoin d'une suspension complexe selon le fabricant, venu présenter son nouvel appareil lors du salon Innov Agri en collaboration avec son nouveau distributeur situé en Seine et Marne. Le châssis rigide repose sur une suspension par lames de ressort, assez sommaire, mais qui fait bien son travail compte tenu de son poids plume et d'un module de pulvérisation léger, affichant une capacité de 2700 litres une fois associé à une rampe aluminium de 12 à 24 mètres. Vous l'aurez compris, Payen profite à son tour de l'arrêt de production du Spra Coupe pour commercialiser un appareil aussi léger, et disons-le, plus polyvalent sur notre marché. Car la singularité de cet engin, c'est de pouvoir se libérer de son module de pulvérisation, pour recevoir par exemple un épandeur d'engrais porté ou d'une benne (ndlr: un Agribuggy a été vendu à un marbrier pour transporter pierres tombales et mini-pelle!). Kellands est un fabricant d'automoteurs avant d'être un fabricant de pulvérisateurs. L'anglais compte d'ailleurs commercialiser dans l'hexagone son porte-outils Multidrive (en cours d'homologation), associé au choix à un épandeur à chaux, à fumier ou d'une cuve à lisier ou vinasse. Tout est permis.



Techniquement, l'Agribuggy A280 s'anime grâce à un petit 4 cylindres Cummins 2,8 litres de 148 chevaux, associé à une transmission mécanique ZF à 4 rapports hi-lo (vitesse maximale en France: 40 km/h) que l'on peut conduire en mode totalement automatique ou manuel.
 L'idée est de pouvoir se sortir, grâce à cette transmission mécanique de situations délicates plus efficacement qu'avec une transmission hydrostatique et de réduire la consommation de carburant de moitié. L'appareil s'équilibre à 50/50 à charge, ce qui lui confère une bonne motricité sur les quatre roues égales et directrices. Sa garde au sol est limitée, mais peut grimper à 75 cm avec des pneumatiques 560/60R22.5. Sa cabine développée en interne présente une excellente visibilité à l'avant et un niveau sonore très bas dans la catégorie (68 dBA), ce malgré le positionnement du moteur au-dessus de l'essieu avant.

Pour son module de pulvérisation, animé par une pompe à piston membrane de 274 l/min, Kellands adopte une technologie de pulvérisation Teejet, propose jusqu'à 7 tronçons contrôlés par GPS ou manuellement, un système de recirculation continu Full-Flow et un bac d'incorporation de 30 litres. La rampe aluminium dispose d'un correcteur d'inclinaison et le contrôle de lacet. La cuve d'eau claire atteint 230 litres de capacité et un réservoir de 20 litres d'eau permet à l'opérateur de se laver les mains par exemple. 

Article rédigé par :