Accueil > News > ENTREPRISES > Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile

Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile

Publié le :

Voir toutes les images

 Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile  Willkommen in Deutz Land*, la nouvelle usine se dévoile
Lauingen, entre Munich et Stuttgart, le centre névralgique de la marque germanique et site historique de production des tracteurs Deutz Fahr s'est offert un nouvel écrin de verdure. L'objectif? Produire jusqu'à 6000 tracteurs par an. Un pari audacieux, compte tenu de la crise que connaît actuellement le segment des moyennes et fortes puissances. 

DEUTZ FAHR ARENA - Lieu de formation et d'accueil

lauingen deutz fahr
Vous accédez à l'univers de la marque allemande par la Bundesstraße 16, la route fédérale ralliant Rastisbone à Ulm. Depuis notre précédente visite en 2014, bien des choses ont changé. Le bâtiment administratif, se prolongeant avec un hall d'accueil, un musée, des salles de formation et d'échanges destinées aux collaborateurs et clients de la marque a laissé place à un impressionnant édifice dont la façade rappelle les codes couleurs des dernières productions. Il s'agit du Deutz Fahr Arena. Le bâtiment impressionne dabord par ses volumes, sa clarté et sa longueur. Il a en effet été érigé de façon à cacher, en quelque sorte, l'usine originelle où l'on ne produit depuis janvier dernier plus que des cabines pour les tracteurs de la nouvelle usine. 

Ce grand complexe s'étale sur 3800 m² et est disposé sur deux niveaux. Il comprend un hall d'exposition et d'accueil d'une capacité de 600 personnes, un musée dédié à la marque, où l'on peut voir deux tracteurs porte-outils Intrac, la rétrospective des moteurs Deutz, un cinéma retraçant à son tour l'histoire de la firme, un fan shop pour faire le plein de gadgets, miniatures et vêtements à l'effigie de la marque.  Deutz Fahr Arena
Surface: 3800 m²
Musée et cinéma: 1100 m² dédiés à l'histoire de la marque 
10.000 visiteurs attendus chaque année
3.000 concessionnaires formés par an
Investissement: 7 millions d'euros



Le bâtiment dispose également de 15 salles de conférences et 3 ateliers de formation, dont l'issue des rencontres pourra s'achever au restaurant. Pendant que les plus grands pourront prendre en main les derniers modèles sur une piste dédiée, leurs enfants seront choyés dans une zone de jeu. Fruit d'un investissement de près de 10 millions d'euros, cet édifice n'est en fait qu'une paille dans le programme colossal du tractoriste allemand. Puisqu'il suffit de suivre les cabines produites de ce côté du trottoir pour s'en rendre compte.

DEUTZ FAHR LAND - Berceau des séries 6, 7 et 9

lauingen deutz fahr

Les cabines assemblées dans l'ex-usine de tracteurs changent en effet de bâtiment pour se rendre en face, dans la nouvelle nurserie des tracteurs de 130 à 340 chevaux, les séries 6, 7 et 9. Ceux qui se sont déjà rendu à Lauingen par le passé se souviendront d'une parcelle cultivable, en lieu et place de ce joyau industriel de 15 hectares. Le bâtiment couvre à lui seul 4,2 et permet aux équipes de confirmer la montée en gamme et le positionnement de plus en plus Premium des trois plus grosses séries actuellement proposées par Lauingen (ndlr: la série 11 devrait voir le jour en 2018). C'est aussi dans le but de réduire les délais de fabrication et de livraison que le groupe SDF a voulu cet outil moderne, aux derniers standards technologiques et de sécurité, de qualité et de productivité, ordonné selon une chaîne de montage unique de 700 mètres de long. 

Le projet de construction de la nouvelle usine a démarré en 2013 et a réuni tous les corps de métier afin d'optimiser les postes d’assemblage. D'abord, les livraisons des pièces sont prévues « derrière la chaîne ». Les contrôles de qualité sont intégrés tout au long de la ligne. L’organisation de la production et le stockage travaillent ensemble pour permettre une production « just-in-sequence », c'est-à-dire que les composants sont apportés seulement au moment où ils doivent être installés sur la ligne, et non seulement une production ‘just-in-time’. Deutz Fahr Land
Capacité de production: 5.000 à 6.000 tracteurs par an
Fabrication: tracteurs série 6, 7 et 9 (120 à 340 chevaux)
Surface: 15 hectares dont 4,2 couverts
Longueur de la chaîne d'assemblage: 700 mètres
Coût de l'investissement: 83 millions d'euros (dont 20 M € pour l'installation de peinture)

Côté stockage, un entrepôt permet de stocker 4000 pièces importantes et un magasin automatique avec 25000 emplacements pour les plus petites pièces. Les accès sur le côté de la chaîne d'assemblage permettent un approvisionnement des composants directement avec peu d'étapes de manutention. 

La logistique utilise des solutions éprouvées du monde de la production (mouvement constant des chariots, utilisation de routes dédiées, approvisionnement des matériaux directement sur la ligne et gestion visuelle continue). La zone de pré-assemblage et la zone de chargement des pièces appelé « super marché » sont localisées directement à côté de la ligne d’assemblage, permettant une livraison rapide et évitant des longs moments de recherche des pièces, de temps d’attente et garantissant la bonne pièce au bon moment.

La ligne d’assemblage est conçue avec un convoyeur à tablier central et deux tapis roulants déplaçant les employés sur les côtés. Ces deux tapis fonctionnent en parallèle à la même vitesse, facilitant significativement l’installation des composants sur le tracteur en supprimant les distances de marche pour les employés. Cela assure une production constante et de qualité.

L'un des points sur lequel Deutz Fahr ne transige pas, c'est la qualité de peinture et de finition. C'est pourquoi l'installation, aux derniers standards écologiques en vigueur est stérile et aura coûté pas moins de 20 millions d'euros. Avant que la base mécanique du tracteur ne vienne y pénétrer, des robots la nettoient et limitent l'intrusion de poussières et particules.



En sortie de cabine, le châssis est marié à sa plateforme de conduite, reçoit ses pneumatiques et accessoires. Celui-ci passe alors dans un tunnel de lumière afin de vérifier l'aspect visuel puis passe ensuite un banc de tests dynamiques pour contrôler direction, suspensions et mécanique. Il aura fallu 16 heures au total pour construire un tracteur Deutz Fahr, ou l'un de ses congénères rouges ou argents. L'usine étant un investissement global du groupe SDF (Same Deutz Fahr Lamborghini) mais l'identité des deux marques italiennes restent rattachées à l'usine de Treviglio. Cette dernière, berceau de production des tracteurs de petite puissance va par ailleurs profiter à son tour d'un relifting. 


*Bienvenue en Deutz Land
Article rédigé par :