Accueil > News > TRACTEURS > Les chenilles adaptables peuvent séduire

Les chenilles adaptables peuvent séduire

Publié le :

Voir toutes les images

 Les chenilles adaptables peuvent séduire  Les chenilles adaptables peuvent séduire
Spécialiste de la chenille, Camso, anciennement Camoplast Solideal a présenté lors du SIMA deux nouveautés. Il s'agit du nouveau système chenillé CTS (voir article ci-dessous) haute vitesse destiné aux moissonneuses-batteuses et les chenilles de la série AG 2500 proposées comme une alternative économique sur les chenillards du marché.

Système CTS pour moissonneuses batteuses pressées

Les anciens systèmes rétrofits de chenilles que l'on montait encore récemment sur les moissonneuses batteuses à l'origine chaussées de roues peinaient à atteindre les 15-20 km/h. Et pour cause, le différentiel entre le régime d'entraînement des ponts moteurs et de l'engrenage prioritaire des chenilles était trop important et compliqué à gérer mécaniquement. Il s'agissait alors d'un véritable tue-l'amour pour les utilisateurs en devenir. Les équipementiers spécialisés ont revu leur copie, à l'image de Camso, constructeur québecois qui a conçu le train de chenilles CTS. Prévue pour atteindre la même vitesse qu'une moissonneuse dotée de roues, soit entre 25 et 30 km/h selon le marché, la chenille dispose de sa propre boîte d'entraînement intégrée. Cela procure un rapport d'engrenage approprié. En bonus, le CTS est doté d'une suspension du châssis et de roues oscillantes à double axe qui permettent un contact supérieur sur les terrains accidentés et qui améliorent la stabilité de la machine. L'intérêt est également de garder une position relativement stable de l'organe de récolte au travail. 

Avec un nom tel que CTS, ce système sera naturellement associé une moissonneuse John Deere. Une S, T ou W dès la saison 2017. Mais pas seulement, New Holland proposera ce système sur ses CX6000. 

Nouvelles chenilles pour gros tracteurs

Camso lance également sur le marché européen sa nouvelle chenille de la série AG 2500 destinée aux applications agricoles, pour les tracteurs à entraînement par friction comme les John Deere 8RT et 9RT ainsi que les tracteurs Challenger séries MT700 et MT800. L'intérêt est de pouvoir proposer une alternative économique aux chenilles renforcées, particulièrement adaptées à la traction de scrapers. Camso annonce des économies moyennes de 15% par heure de fonctionnement par rapport à des chenilles jusqu'alors proposées.
Article rédigé par :

A voir aussi :